Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Vérité nulle

Avis sur 3 Cœurs

Avatar adamkesher01
Critique publiée par le

Tout ce que la bande-annonce de "3 Cœurs" laissait présager de mauvais y est. Un récit formaté et bâclé à la fois, des acteurs enfermés dans des rôles extrêmement redondants et une mise en scène inégale.

Le premier quart d'heure est le remake expédiée de "Before Sunrise", l'authenticité et les émotions en moins. La rencontre fortuite n'a aucune cohérence. Linklater avait pris le temps de faire de cette entrevue spontanée une relation qui se construit délicatement. Ici les scénaristes se contentent de faire passer en force l'idée du coup de foudre.
La seconde rencontre avec la plus jeune des sœurs est plus simple, c'est le moment réussi du film.
Dès que le triangle amoureux commence à se refermer, on retombe dans la grande incohérence du récit. On comprend la timidité de Marc (Poelvoorde) qui évite d'abord la confrontation et on imagine bien un refus de voir l'évidence, néanmoins l’éternelle éconduite du moment de vérité est consternant. Briquet, Skype, photos de famille, gimmicks et autres approches vaines est un amas de signes patauds. Les non-dits et la tension ne sont pas franchement ressentis.

Tout le casting est très mal utilisé. Des acteurs de grand talent qui ne font que ressortir la palette bien connue de leur jeu. Deneuve en mère autoritaire, Gainsbourg dans le spleen, Poelvoorde dans le mystère et le tragique... Le belge est tout de même super convaincant en père de famille et tout les moments de simplicité et de complicité qui vont avec. Charlotte Gainsbourg finit par être insupportable dans ses murmures et sa froideur usuels. Chiara Mastrioanni est en revanche d'une fragilité sublime, seul vrai constante du film.

Comme avec "Les adieux à la reine" il y a une sorte de maîtrise dans la mise en scène chez Benoit Jacquot, la beauté de la photographie surtout. Mais sur ce coup "3 Cœurs" est alourdi par une ambiance musicale répétitive et oppressante mais surtout l'utilisation d'une voix-off aussi ridicule qu'inutile.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 974 fois
19 apprécient

adamkesher01 a ajouté ce film à 1 liste 3 Cœurs

  • Films
    Cover Carnet de bord 2014

    Carnet de bord 2014

    Avec : La Vie rêvée de Walter Mitty, Nymphomaniac : Volume 1, Yves Saint Laurent, Les Brasiers de la colère,

Autres actions de adamkesher01 3 Cœurs