Affiche 3 h 10 pour Yuma

Critiques de 3 h 10 pour Yuma

Film de (1957)

La fête de Yuma

Un western qui louche du côté du film noir (Kalian, avoue que ça t'excite mon cochon). On y retrouve l'atmosphère tendue des films policiers : noir et blanc efficace, sueur sur les corps, guerre psychologique, huis clos étouffant... Pour ceux qui ont vu le remake avec Russell Crowe, c'est à peu près la même chose, sauf que vous virez les clichés lourdaux et vous les remplacez par une approche... Lire l'avis à propos de 3 h 10 pour Yuma

38 4
Avatar Pruneau
8
Pruneau ·

L’escorte raide

Il suffit souvent de désactiver des lieux communs pour revitaliser un genre : le début de 3h10 pour Yuma en témoigne. Le protagoniste se retrouve en effet relégué au statut de spectateur passif d’un braquage contre lequel il ne peut rien faire, sous les yeux de ses enfants, avant de rentrer chez lui pour constater la dureté de son existence de cowboy dans un paysage... Lire la critique de 3 h 10 pour Yuma

20 3
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

J'entends siffler le train.

Tiré d'un bouquin d'Elmore Leonard, "3h10 pour Yuma" détonne au milieu de la production de l'époque, loin du technicolor et de l'image bien propre du cowboy à la John Wayne, Delmer Daves préférant pour son film un noir et blanc crépusculaire et délaissant l'action au profit d'un duel psychologique entre les excellents Glenn Ford et Van Heflin. Tourné comme un quasi huis-clos et se déroulant... Lire l'avis à propos de 3 h 10 pour Yuma

19 2
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·

Un western sous tension et intimiste

Delmer Daves réalise un western original en 1957 : 3H10 pour Yuma. Celui-ci raconte l'histoire d'un fermier de l'Arizona qui va aider le shérif local à arrêter un chef de gang pour l’emmener dans un train pour Yuma ou il sera emprisonné par la suite. Mais il doit agir vite et en discrétion afin de ne pas se retrouver face à la bande de hors la loi... Lire l'avis à propos de 3 h 10 pour Yuma

9 5
Avatar ludovic-50
8
ludovic-50 ·

Quand le western se veut psychologique et sociologique

C'est certainement l'un des meilleurs westerns de Delmer Daves avec la Flèche brisée et la Dernière caravane. Western mais aussi huis-clos psychologique où l'on retrouve toute la sensibilité de son réalisateur, capable de brosser un portrait de bandit au visage ambivalent, et qui délaisse ici les actions spectaculaires et les folles chevauchées. Sa tendresse... Lire l'avis à propos de 3 h 10 pour Yuma

16 10
Avatar Ugly
9
Ugly ·

Critique de 3 h 10 pour Yuma par Alligator

Bien filmé, même si les effets de caméra sont un peu trop visibles, les mouvements étalant leur amplitude, surtout avec ces nombreuses horizontales. Quelques plans fordiens donnent une assise pleine de majesté grace à une très bonne exploitation des paysages grandioses et arides. Le scénario m'a quelque peu déçu. L'évolution des personnages surtout m'a déplu. Désorienté serait le terme plus... Lire l'avis à propos de 3 h 10 pour Yuma

7
Avatar Alligator
7
Alligator ·

Duel de gare

Western atypique, peu pourvu en action, préférant la force tranquille d’un duel psychologique que se livrent deux bonhommes aux caractères bien trempés, 3h10 pour Yuma est un bel exercice d’écriture auquel il manque, à mon sens, un soupçon d’énergie. En effet, si l’affrontement entre bandit bien élevé et père de famille intègre jusqu’à la mort monte tranquillement en... Lire la critique de 3 h 10 pour Yuma

6 2
Avatar oso
6
oso ·

1H32 pour Peau de zob

Tout d’abord je veux préciser que le film se voit avec intérêt, a peu de temps morts et occupe le haut du panier de la filmographie de Delmer Daves. Les acteurs sont bons et le scénario renferme tout ce qu’on peut attendre d’un bon western : attaque de diligence, héros courageux (Van Heflin) et adversaire à sa hauteur (Glenn Ford), compagnons lâches, suspense soutenu par le lent... Lire l'avis à propos de 3 h 10 pour Yuma

3
Avatar Zolotoï
7
Zolotoï ·

Critique de 3 h 10 pour Yuma par USEFOOL

Un western aux moeurs civilisées, ca choque un peu au début mais le film a d'autres atouts, une tres belle realisation qui nous emmene à la limite du polar noir ( une lumiere et un cadrage typique ). On frise parfois avec le planplan, mais le film est assez court, ce qui évite surement l'ennui. ( la subtilité du jeu de Glenn Ford aide surement ) Un joli film donc mais pas une grande révélation (... Lire l'avis à propos de 3 h 10 pour Yuma

4
Avatar USEFOOL
7
USEFOOL ·

Critique de 3 h 10 pour Yuma par ChrisBur

Avec "Winchester 73", probablement le western le plus intéressant des années 50, en tous cas l'un des seuls qui ait su interroger le western en tant que spectacle (d'ou l'appellation - souvent galvaudée - de "surwestern"). Le film est malheureusement miné par la fragilité des personnages et un scénario truffé d'invraisemblances. Mais on s'en fout, parce que la tension interne est la plus forte,... Lire l'avis à propos de 3 h 10 pour Yuma

2
Avatar ChrisBur
8
ChrisBur ·