Affiche 40 ans : Mode d'emploi

Critiques de 40 ans : Mode d'emploi

Film de (2012)

Putain, deux ans

Je vous préviens ça ne va pas être long. 1 point pour cette petite paire de sein jetée en pâture (Leslie Mann) ; ça fait du bien d'éviter le silicone et voir quelque chose de naturel. Là ok, vous vous dites que ça part fort. Vous êtes loin du compte. 1 point pour la séquence hémorroïde, elle m'a arraché un sourire. 1 point pour les 2 premières minutes qui m'ont fait croire qu'il y avait du... Lire la critique de 40 ans : Mode d'emploi

37 4
Avatar Aqualudo
3
Aqualudo ·

Perso j'aime être le psy d'Apatow.

Judd Apatow continue sa psychanalyse cinématographique et cette fois il en a gros sur la patate et la consultation va donc être longue, 2h17 précisément. Mais comment ne pas comprendre un homme qui se pose des questions fondamentales telles que : 1/ Le temps faisant son œuvre, peut-on, quand on est fou de "Debaser" des Pixies et de Graham Parker, continuer à faire l'amour sans Viagra à une... Lire l'avis à propos de 40 ans : Mode d'emploi

23
Avatar takeshi29
7
takeshi29 ·

Famille clichée, mode d’emploi.

Je vais m’épargner les commentaires sur un scénario inexistant et me concentrer sur la profondeur des personnages. (Aha.) La mère : Une femme séduisante qui n’assume pas son âge parce que « bouhou j’ai quarante ans et mon mari prend du viagra afin de pratiquer un coït passionné sous la douche. » Qu’elle ne se fasse pas de soucis pour son âge mental en tout cas, il égale celui de ses filles.... Lire la critique de 40 ans : Mode d'emploi

19 1
Avatar Gloomy
2
Gloomy ·

Mise en quarantaine

Le salut de la comédie américaine devait venir par celui qui a donné un coup de fouet au genre il y a quelques années. On restait avec le goût amer de plusieurs potacheries aux castings alléchants et aux scénarios dignes d'une pizza de kebab. Mais Judd Apatow est devenu un businessman. Un simple producteur. Le générique de fin et son "basé sur des personnages créés par Judd Apatow" est assez... Lire l'avis à propos de 40 ans : Mode d'emploi

14 4
Avatar Marius
5
Marius ·

Crise des trente-huit ans.

Près de quatre ans après "Funny people", Judd Apatow revient à la mise en scène et retrouve le couple Leslie Mann / Paul Rudd, personnages secondaires de "Knocked-up", pour un faux spin-of, lui permettant de développer son éternelle réflexion sur l'âge adulte tout en s'attardant d'avantage sur la difficulté de la vie en couple. Des films de Judd Apatow, il subsiste chaque fois deux défauts... Lire la critique de 40 ans : Mode d'emploi

9 1
Avatar Gand-Alf
7
Gand-Alf ·

Les quarantièmes rougissants

Sans être particulièrement amateur des Apatow, il m'est arrivé d'en supporter quelques-uns, malgré la vision puante de son auteur et les inutiles gags scatologiques habituels... La faute à quelques petites trouvailles et surtout à Seth Rogen qui arrive à compenser beaucoup de défauts... Ici, dans cette vague suite miteuse d'un de ses plus gros succès, inutile de chercher quoi que ce soit pour... Lire l'avis à propos de 40 ans : Mode d'emploi

61 29
Avatar Torpenn
2
Torpenn ·

40 ans et toutes ses dents...

J'étais curieux de voir le traitement du cap de la quarantaine par Judd Apatow. Je voulais voir si ce film risquait de tomber dans les banales comédies où si le réalisateur réussissait quelque chose qui sort du lot. C'est la deuxième réponse qui l'emporte.En mettant en scène sa femme et ses deux filles, ( le mari étant incarné par Paul Rudd) le réalisateur fait sa propre introspection, en... Lire l'avis à propos de 40 ans : Mode d'emploi

7
Avatar Julius
8
Julius ·

Ennuie-moi, mode d'emploi

Chaque nouvelle production du désormais célèbre, acclamé, mythifié, Judd Apatow constitue un petit événement dans le monde relativement peu ouvert des amateurs de comédies, mais pas n'importe lesquelles, les comédies dont on attend un peu plus que de rigoler comme des ânes bâtés le temps du film, pour aussitôt après oublier jusqu'à son titre et reprendre, comme si rien n'était, le cours de sa vie.... Lire la critique de 40 ans : Mode d'emploi

7
Avatar hillson
3
hillson ·

Douceur et amertume au pays d'Apatow.

Le pape de la comédie US,Judd Apatow,revient enfin avec un spin-off de son plus gros succès: "En cloque mode d'emploi",qui se centre sur les personnages du beau-frère et de la belle-soeur. Il ne s'agit pas d'une oeuvre anecdotique. Au contraire,elle est autobiographique en très grande partie,et relate les difficultés surgissant de toutes parts lorsque l'on atteint la quarantaine. Cette fameuse... Lire la critique de 40 ans : Mode d'emploi

6
Avatar Akamaru
8
Akamaru ·

Les poncifs de la vie

Il y a eu Buster Keaton, les Marx Brothers, John Landis, les frères Farelly, et puis maintenant il y a Judd Apatow, devenu le néo-chantre de la comédie américaine avec 40 ans, toujours puceau et En cloque, mode d’emploi (et producteur aussi de SuperGrave, Sans Sarah rien ne va ou encore le hit Mes meilleures amies…). Super Apatow revient à la réalisation, après Funny people en 2009, avec deux... Lire la critique de 40 ans : Mode d'emploi

4
Avatar mymp
4
mymp ·