Requin aveugle

Avis sur 47 Meters Down: Uncaged

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Pas top. Et c'est bien dommage parce que le premier opus était sympa. Mais celui-ci n'a pas grand chose à voir, si ce n'est qu'on nous refourgue du requin. En même temps je n'aurais pas voulu d'une copie du premier, mais on sent bien que n'importe quelle intrigue avec un requin aurait suffit à exploiter le filon.

L'intrigue ne fonctionne pas : c'est ambitieux en terme de mise en place, mais c'est pauvre en terme d'écriture de personnages et de situations, du moins dans leurs développements, parce qu'en soi, parler de cette sororité est une bonne idée de même que l'exploration de ces vestiges et la présence de ces animaux aveugles. Mais tout est maladroitement cousu. Chose bizarre aussi, le dernier quart d'heure est nettement plus délirant, avec une accumulation d'actions si brusque que le peu de crédibilité qu'il restait s'est totalement envolé. On rigole un peu, mais le ton n'a rien à voir, du coup la sauce ne prend pas autant que si ce style avait été assumé dès le départ. Ce qui est marrant aussi c'est que les dialogues sont si maladroits qu'on comprend tout de suite qui va crever, les répliques étant trop lourdes de sens (genre quand le père dit que tout va bien se passer et qu'il explique ce qu'il faut faire, on sait bien qu'un requin va le bouffer dans les minutes qui suivent).

La mise en scène comporte quelques bons éléments, comme le jeu avec l'obscurité, les apparitions fantomatiques du requin (aussi, cette scène idiot narrativement mais efficace visuellement avec la lumière rouge qui clignote) ; et puis parfois le découpage et le montage sont assez faibles, comme s'il manquait des plans. Les effets spéciaux ne sont pas toujours convaincants, dans certains plans le côté numérique fauché déforce considérablement le film, alors qu'en d'autres instants des effets CGI ou des faux requins à l'ancienne font mouche grâce à un montage bien pensé ; c'est tellement inégal qu'on dirait que deux équipes ont travaillé séparément sur le projet. Les acteurs ne sont pas mauvais mais ne sont pas terribles non plus.

Bref, c'est décevant.
PS : waw, je constate que c'est le même réal que pour le premier ; ça me fait mal.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 278 fois
1 apprécie

Autres actions de Fatpooper 47 Meters Down: Uncaged