La version aquatique de the DESCENT

Avis sur 47 Meters Down: Uncaged

Avatar Philmycritique
Critique publiée par le

Après un premier film très correct (47 meters down) Johannes Robert remet le couvert avec ce 2ème opus UNCAGED. Le pitch est très différent du 1er : un groupe de jeunes filles plongent pour explorer un temple maya enfoui, quand elles chamboulent accidentellement la paix des lieux, libérant au passage un requin des profondeurs; aveugle car il n’a jamais vu la lumière du jour mais aussi très affamé car il n’a jamais goûté de jeunes filles. Voilà un menu qui va attirer du monde et des requins.

Le premier misait sur des prédateurs féroces croquant des touristes en manque de sensations fortes. Ici il n’y a plus de cage, plus de fil pour remonter. On garde tout de même les casques talkie walkie très pratique pour parler sous l’eau. Si le scénario du premier est malin jouant avant tout sur la peur du requin et le manque d’oxygène, ici le requin prend des allures de serial killer. Il apparaît et disparaît quand il veut. Les situations sont tirées par les cheveux dans cette grotte où les filles deviennent des speléologues et où l’oxygène met plus de temps à se vider sur la 2ème partie. Je ne vous parle même pas des courants marins digne d’un tsunami...

Au-delà des incohérences, le film réussit à rendre effrayant ces requins des profondeurs en numérique et apporte aussi son lot de fun. Parce que quand vous survivez à un courant marin, tout devient drôle après. Bref ce UNCAGED se regarde gentiment entre potes bourrés mais n’égale pas le premier.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 5 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Philmycritique 47 Meters Down: Uncaged