Affiche 7 h 58 ce samedi-là

Critiques de 7 h 58 ce samedi-là

Film de (2007)

Critique de 7 h 58 ce samedi-là par Wor

Ouah vraiment quel film magistral ! Il s'agit d'une littéralement d'une descente en enfer de 2 frères, qui organisent un braquage, et tout tourne mal, les choses vont de mal en pie, ils ratent vraiment tout. La façon dont c'est réalisé, en montrant différents point de vue, chaque fois en revenant en arrière pour voir une même période avec un autre personnage, est tout simplement époustouflante.... Lire la critique de 7 h 58 ce samedi-là

1
Avatar Wor
9
Wor ·

Critique de 7 h 58 ce samedi-là par Erikcubique89

Jusqu'où seriez vous capable d'aller pour renflouer vos comptes ? L'intrigue de ce film réside dans cette question, où comment deux fils peuvent tuer leur mère sans le vouloir pour une histoire d'argent. L'histoire se déroule sous nos yeux à coups de flash back et de flash forward pour un tout plutôt réussi. A noter les bonnes interprétations du duo Ethan Hawke/Philip Seymour Hoffman. Lire l'avis à propos de 7 h 58 ce samedi-là

1
Avatar Erikcubique89
8
Erikcubique89 ·

Critique de 7 h 58 ce samedi-là par Maqroll

Un thriller original par le vieux Sidney qui sait toujours comment tirer les ficelles pour intéresser le spectateur. C’est divertissant, ça donne (un peu) à réfléchir et ça se laisse regarder sans problème malgré une fin un peu bâclée. Lire la critique de 7 h 58 ce samedi-là

2
Avatar Maqroll
7
Maqroll ·

Critique de 7 h 58 ce samedi-là par guiguig

Lorsque j'ai regardé ce film et compris que l'histoire ne se développait pas d'une manière traditionnelle, je me suis dit que ça vaudrait le coup. J'avais tort... La façon dont il est réalisé ne fait que nous faire croire que le film sera bien, mais cela n'apporte rien au scénario très pauvre. Le résultat : un film peu crédible qui n'a rien d'original. Lire l'avis à propos de 7 h 58 ce samedi-là

1
Avatar guiguig
3
guiguig ·

Critique de 7 h 58 ce samedi-là par sseb22

Très sympa. L'histoire est simple, ancrée dans la réalité, ça pourrait presqu'etre vous ou moi. Les personnages sont attachants (mention spéciale a Ethan Hawke). La musique met bien dans l'ambiance Le scénario est réhaussé par le montage éclaté, qui nous fait découvrir l'histoire par bribe non chronologiques (mais je suppute que c'est parce que le scenario est un poil trop léger). Lire la critique de 7 h 58 ce samedi-là

1
Avatar sseb22
7
sseb22 ·

7h58 dans la vie des losers, who gives a shit anyway ?

Je suis ultra fan de Lumet, j'ai quasiment tous ses films en DVD, je les vois et les revois très régulièrement. Le Monsieur est un super cinéaste. D'ordinaire, il vous prend aux tripes et ne vous lâche qu'à la fin, une fois que l'essorage 1200 tours minute de sa mécanique scénaristique vous a mis sens dessus-dessous. Je m'attendais à la même chose avec 7h58...,... Lire l'avis à propos de 7 h 58 ce samedi-là

Avatar zardu
4
zardu ·

Critique de 7 h 58 ce samedi-là par Jérôme Richenauer

Un matin, à New-York. Deux hommes s'arrêtent et l'un d'eux sort pour braquer une petite bijouterie familiale. Mais tout va de travers, et le braqueur meurt alors que la vendeuse, gravement blessée, succombera plus tard. Un simple scénario de polar qui va virer au drame familiale et sociale. Comment ? Facile. Rembobinons. L'un des braqueur, le survivant, et le fils des propriétaires de la... Lire la critique de 7 h 58 ce samedi-là

Avatar Jérôme Richenauer
7
Jérôme Richenauer ·

Wrong choice, wrong time

Une oeuvre puissante, dans son interprétation, sa mise en scène, sa dramaturgie à faire pâlir un Shakespeare. Sydney Lumet nous livre une famille au bord de la crise de nerf à travers ce cambriolage d'une petite bijouterie "familiale", cambriolage qui n'est finalement que le facteur déclencheur d'une série d’événements qui, bien entendu, comme dans tout bon thriller, dépasseront les... Lire la critique de 7 h 58 ce samedi-là

Avatar Ricow Ray
8
Ricow Ray ·

La Lumet continue de bruler

Putain de grosse baffe et objet cinématographique difficilement classable. Une mise en scène qui sort tout droit des années 70, un rythme d'un autre age, un scénario en acier trempé, des acteurs en fusion magnifique et magnétique et une étude des personnages ahurissante (l'histoire de deux homme broyés qui vont commettre l'irréparable). Et puis si avant de voir le film une petite lumière... Lire l'avis à propos de 7 h 58 ce samedi-là

Avatar Taoby
9
Taoby ·

Ô la belle tragédie grecque...

longez corps et âme dans l'univers du film noir. Très noir. Serré. Prenez une structure éclatée à la The Killing (Stanley Kubrick) et saupoudrez d'une histoire de famille pas piquée des vers. Confiez le tout à un grand réalisateur octogénaire d'une insolente jeunesse, et vous obtiendrez la plus grande tragédie grecque qu'il nous ait été donnée de voir au cinéma depuis des lustres. Et... Lire la critique de 7 h 58 ce samedi-là

Avatar Romain Eyheramendy
8
Romain Eyheramendy ·