Avis sur

7 h 58 ce samedi-là par trevorReznik

Avatar trevorReznik
Critique publiée par le

Sydney Lumet avait 83 ans quand il a tourné ce film qui sera donc son dernier. Et quel dommage ! Car il réussissait toujours à insuffler une énergie et une tension prodigieuse dans ses thrillers.
Toujours à l'aise pour raconter des histoires de personnages un peu idiots, pas aidés par la vie et accrochés à des valeurs morales qui les tirent vers le bas (comme dans "un après-midi de chien", une autre de ses réussites), le réalisateur dissèque le déroulement d'un casse qui tourne mal à la manière d'une tragédie grecque : on a beau savoir que la situation est désespérée dès le départ, on est secoué par le dénouement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 196 fois
1 apprécie

Autres actions de trevorReznik 7 h 58 ce samedi-là