👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Le style semi autobiographique amène à trop hésiter entre fiction et vérité. Si pour le rap Eminem est un vrai artiste, il joue aussi relativement bien son personnage d'homme renfermé au grand cœur. L'histoire compte peut être trop sur les bons sentiments mais la découverte de Detroit, de sa pauvreté et de l'univers des clashs prend le dessus et intéresse le spectateur. Pas de guerre des gangs fraternelle ou moralisatrice, juste des vies globalement misérables. Les battles rythment le film tout au long de la frêle ascension du jeune talent et la BO (notamment Lose Yourself) est évidemment plaisante.
Très loin d'un concert rap dénué d'intérêts, 8 Mile fait son effet.

"I know this girl
Her name is Lily
And it's past her bed
T - I - M - E
She goes to sleep
She can just dream
And not have to be
In a stinky trailer with me.
So when I feel blue
Don't know what to do
I look at you
And I just say..
.. [prout] !"
Albinus
7
Écrit par

il y a 10 ans

11 j'aime

1 commentaire

8 Mile
Manny
8
8 Mile

"Sometimes I wanna jump on stage and just kill mics And show these people what my level of skill's l

8 Mile ou l'histoire d'un pur "white trash" qui se fixe l'objectif d'exploser dans le milieu du rap où les rappeurs blancs ne courent pas les rues . Ainsi, la première incursion d'Eminem dans le...

Lire la critique

il y a 11 ans

43 j'aime

7

8 Mile
Barmad
7
8 Mile

Après ces rythmique tu auras besoin d'acide acétylsalicylique !

Ce film est basé sur les rythmiques, catégorique, il n'est pas un classique, certains points sont basiques, parfois comique, loin d'être pathétique, il impose son esthétique, et à ceux qui le...

Lire la critique

il y a 10 ans

42 j'aime

4

8 Mile
Val_Cancun
8
8 Mile

Battle Royale

Possible que je surnote légèrement, mais il faut que j'apprenne à me lâcher un peu sur la notation, je dois avoir 90% de mes notes entre 4 et 7! En plus, la nostalgie d'une époque révolue joue en...

Lire la critique

il y a 2 ans

17 j'aime

6

Discworld
Albinus
5
Discworld

Ouuuk ?

Terry Pratchett côtoie J. R. R. Tolkien et Jules Verne sur le podium des génies de la littérature fantastique (quelqu'un a dit J. K. Rowling?!). Son Univers le Disque-Monde est aussi détaillé que...

Lire la critique

il y a 10 ans

6 j'aime

Bébé part en vadrouille
Albinus
8

BOUBOUUUUH!

Un bébé, des méchants, une musique, un gorille, une camionette, un terrier de lapin rose, un feu de fôret,... des souvenirs d'enfance inoubliables! « Si vous vous limitiez à deux rotis de porc...

Lire la critique

il y a 11 ans

4 j'aime

2

Luxo Jr.
Albinus
9
Luxo Jr.

Critique de Luxo Jr. par Albinus

Luxo Jr. ou comment le génie Pixar produit pour la première fois un court métrage et réalise en tout juste deux minutes la prouesse d'insuffler des émotions à travers un objet des plus banals et qui...

Lire la critique

il y a 11 ans

4 j'aime

2