Critiques de 99 Francs

Hypérion
7
Hypérion

Titille gentiment...

Le livre m'avait plu autant qu'il m'avait énervé. Beigbeder écrit mal à mon sens. Il remplace son manque de talent d'écriture par une agressivité dans le ton perpétuelle. Une plongée dans l'univers...

il y a 11 ans

Aphex
9
Aphex

Mensonge de publicitaire

Dès l'introduction, Octave, le héros, un « concepteur publicitaire », nous énonce ce leitmotiv qui correspond parfaitement à sa vision matérialiste de la vie : « tout est provisoire : l'amour, l'art,...

il y a 9 ans

Toki
8
Toki

L'homme est un produit comme les autres...

... et Jan Kounen nous le montre bien. 99 Francs fait parti de ce genre de film qu'une partie de la population va adorer, aduler et regarder jusqu'à connaître la moindre réplique par cœur, quand...

il y a 11 ans

EcceLex
7
EcceLex

Soigner le mal par le mal (ou en tout cas essayer)

Avec 99 francs, il faut commencer par la fin et comprendre dès le début que tout cela n'est qu'une arnaque. Le film s'amuse à dénoncer la publicité tout en revêtant lui-même la forme d'une publicité...

il y a 12 ans

Mr_Cooper
1
Mr_Cooper

En soldes

Bien cher Frédéric Beigbeder, Je ne t'aime pas. Oui, c'est un fait. Et pourtant je te connais si peu. Je t'ai survolé, j'ai feuilleté certains de tes livres parmi lesquels 99 francs ici adapté avec...

il y a 12 ans

Moorhuhn
2
Moorhuhn

Une critique de la publicité aussi crédible que la perruque ridicule de Dujardin

99 francs est un film qui partage, certains adorent, d'autres détestent. Moi je rentre dans la seconde catégorie. Ce film est en effet une belle merde bien puante qui m'a bien donné envie d'arracher...

il y a 10 ans

MrCritik
9

Dans la publicité

Dans la publicité, on n'a pas de curriculum vitae, on a un book, ou un DOSS. Dans la publicité, parfois, il faut coucher pour y arriver, mais parfois non. Dans la publicité, quand on mange un...

il y a 11 ans

Fatpooper
3
Fatpooper

C'est l'histoire d'une chute.

99 francs est un film fait avec beaucoup d'ambition mais peu de talent. Le scénario est assez plat et décousu. il n'y a finalement pas beaucoup d'obstacles, mais simplement une succession de scènes...

il y a 11 ans

Behind_the_Mask
2

Rends-moi ma tune, escroc !

Le premier plan annonce la couleur, pourtant : une lente chute interminable dans l'abîme. Je ne devrais donc pas pousser le cri du coeur de mon titre. Cependant, 99 Francs est comme les publicités...

il y a 8 ans

M-Berkeley
10
M. Berkeley

"Tu n'as aucun amour propore ! J'te méprise, dégage."

Quel film ! C'est magnifique. Le film est visuellement très beau avec une mise en scène se réinventant souvent et donnant du totalement fou au film rendant des hommages à de nombreux type de long...

il y a plus d’un an