Descendre d'un Octave

Avis sur 99 Francs

Avatar MalevolentReviews
Critique publiée par le

Adaptation osée et réussie du roman-phare de Frédéric Beigbeder, 99F est l'une des meilleures comédies françaises de ces dernières années. Fidèle au roman quasi-autobiographique original, entremêlant délires visuels époustouflants et satire acidifiée de la société de consommation, le long-métrage lève le voile sur le monde de la pub et des nouveaux golden boys français.

Nous faisons donc connaissance avec Octave (Jean Dujardin dans le rôle de sa vie), arrogant rédacteur publicitaire nageant dans l'argent, le sexe, la drogue et le pouvoir. Son patron est un connard sympathique (Antoine Basler), son meilleur ami est un gamin attardé (Jocelyn Quivrin, méconnaissable) et son monde est fait d'interdits luxueux qu'il peut aisément outrepasser... Sans en dire plus sur l'intrigue dramatique, 99F est une rareté du cinéma français, le film du pourtant inégal Jan Kounen (on se souvient du désastreux Blueberry) regorge de succulents moments alternant entre gags corrosifs, réalité grinçante de notre monde actuel (le délire d'Octave dans le monde des pubs) et drame touchant sur l'humain face à lui-même.

La mise en scène de Kounen est à couper le souffle, le réalisateur nous en mettant plein la vue avec des plans truqués à foison, des prouesses visuelles inédites et un sacré sens de la dérision mêlé à un style divaguant du plus bel effet (comme par exemple ce passage sous LSD présenté entièrement en dessin animé). 99F est donc un bel exemple de ce que le cinéma français peut faire, sans chichi, sans morale abrutissante ni sentimentalisme écœurant, un film fort, drôle et surtout très captivant qui marque sans problème sa génération.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 134 fois
1 apprécie

MalevolentReviews a ajouté ce film à 1 liste 99 Francs

Autres actions de MalevolentReviews 99 Francs