Subprimes, surprises !

Avis sur 99 Homes

Avatar Hugo Lecomte
Critique publiée par le

( Voici surement ma meilleur Cinexperience [n°19], dommage que le réal' n'était pas là)

Ramin Bahrani (dont je connais très mal son travail ) nous offres ici un superbe et angoissant thriller à couper le souffle. 99 Homes mérite bien sont grand prix du Festival du Cinéma Américain de Deauville. Pour commencer résumons en trois lignes :

Rick Carver, businessman sans cœur, s'enrichi dans la saisie de biens immobiliers. Alors qu’il expulse Dennis Nash, père célibataire vivant avec sa mère et son fils, il lui propose un marché. Pour récupérer sa maison, Nash doit à son tour expulser des familles, sous les ordres de Rick...

On sent l'inspiration tout droit tirer des faits bien réel que les USA ont vécu pendant la crise des subprimes de 2007.

Bizarrement j'ai pas pu m'empêcher de faire un lien avec "le loup de wall street" de Martin Scorsese, au moment ou Nash s'enfonce dans la spirale...

Dans se film, on fera différent constats: sur les rapports de force, les limites morales des lois, l'obéissance aveugle, et les notions de bien et mal. Tout ça dans le choix cornélien que doit faire Nash.
Ce qui est fort dans ce film c'est les choix du héros qui semblent être ceux d'un mec lambda car on ne peut s'empêcher de se dire qu'on aurais fait les mêmes à sa places....

Visuellement je sais pas pourquoi ça me rappeler "Nightcall" (sans les scène caméra poing)

Au niveau du casting y a du lourd Avec Andrew Garfield, Michael Shannon, Laura Dern entre autres...Un jeu parfait, qui se fait ressentir au point qu'on s'identifie parfaitement au héros.

Un bande son très présentes et magnifiquement anxiogènes qui vous mettra dans l'ambiance dès le début...

Même si le choix est marketing, je suis toujours triste de voir un film aussi bien sortir en direct to DVD...Il aurait mérité au moins une campagne pub digne de se nom ! Je ne m'étonne pas de l'avoir complètement passé à la trappe dans mes envies...(heureusement il y a les Cinexperiences de senscritique)

Il m'ait agréable de me dire que finalement un film social peut de façon bien travaillé faire des merveilles...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 243 fois
1 apprécie

Autres actions de Hugo Lecomte 99 Homes