La vie rêvée

Avis sur A Bittersweet Life

Avatar limma
Critique publiée par le

Une réussite pour ce polar mafieux de Kim Jee-Woon (J'ai rencontré le diable) ...un thriller assez classique de prime abord. Mais les changements de rythme et la clarté de la narration sont maîtrisés et font leur effet. Le metteur en scène nous offre une sorte de western moderne, où la montée en puissance va crescendo pour se diriger dans l'action et la violence exacerbée, mais de toute beauté.
Un homme de main, gérant d'un hôtel de luxe, un peu videur sur les bords, homme solitaire qui par une malencontreuse mission, se découvrira des sentiments, et trahira son patron, en allant contre les ordres.

De là, la chute semble inévitable. Celle d'un homme qui par un seul moment d'inattention et de compassion, sera malmené et torturé mais se révèlera des plus volontaire ...Jouant sur la beauté esthétique avec une puissance et une tension à tous les plans, soignant les décors, classes, comme son héros, et faisant de certaines scènes sanglantes de purs tableaux, le film est franchement prenant. Le romantisme effleuré, cause de ce drame, pour une quête de rédemption, de vengeance et de mort, où la violence est contrebalancée par des ralentis, moments d'absence où le temps s'arrête. Les cadrages et une photographie splendides, des jeux d'acteurs à la hauteur et une émotion puissante en filigrane.

Lee Byung-hun (J'ai rencontré le diable, Le bon la brute et le cinglé, Masquerade...) séduit par sa faiblesse qui se dévoile et apporte au métrage une certaine poésie. On retrouve avec plaisir aussi Hwang Jung-min, jouant tout en sourire un personnage dangereux. (New world, The strangers).

La première scène peut autant déranger, qu'être jouissive par une entrée en matière des plus excessives. Un brin d'humour avec une scène décalée avec les vendeurs d'armes ou encore une scène de bataille puissante et tout en longueur dans l'entrepôt, qui nous happe littéralement pour finir par une bataille rangée à coups de flingues, qui se respecte.

On est donc bien encore dans le style coréen mais une certaine douceur se dégage servie par une musique de violon et piano qui accompagne les scènes avec grâce, alliant la violence à la musique classique et contribue à cette ambiance hors du temps, qui trouvera son point d'orgue dans le twist final...
Ce film est une petite merveille.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 531 fois
12 apprécient

limma a ajouté ce film à 1 liste A Bittersweet Life

Autres actions de limma A Bittersweet Life