Quand la violence devient belle...

Avis sur A Bittersweet Life

Avatar Strangeek
Critique publiée par le

S'attaquant à un genre sur-exploité au cinéma, le réalisateur avait peu de chance de faire dans la grande originalité mais l'important dans le cas présent c'est l'aspect extérieur, c'est la forme qui prime sur le fond, et quelle belle forme !!

En effet j'ai été bluffé par la maîtrise et surtout par l'esthétisme tout au long du film, les plans sont tous plus réussis les uns que les autres et le " vengeur ", en l'occurrence le personnage principal est parfaitement mis en valeur, Kim Jee Woon nous offre en quelque sorte une magnificence de la violence, cette dernière étant omniprésente sans être étoufante, une réalisation vraiment réussie en somme.

Le fond par contre n'est pas novateur mais il reste parfaitement crédible et tient la route même si ça perd légèrement en intensité sur la fin, personnellement tout ceci m'a rappelé Old Boy que je considère au demeurant comme un petit chef-d'oeuvre, on peut également citer Kill Bill pour faire le parallèle avec la vengeance mais je considère ces 2 films Coréens au dessus des Tarantino.

A noter également le magnifique morceau qu'on entend quelques fois dans le film parfaitement utilisé, toujours de manière très subtile comme la petite touche d'humour à certains moments assez plaisante qui permet d'atténuer la tension pour ensuite repartir de plus belle, plutôt bien vu de la part de Kim Jee-Woon.
La fin est comme celle de son grand frère Old Boy c'est à dire ouverte et vraiment mystérieuse, ça laisse planer le doute sur pas mal de choses mais je n'en dirai pas plus...

Ce film ( que je devais voir depuis des lustres d'ailleurs...) m'a vraiment séduit et me fait de plus en plus aimé le cinéma corréen qui possède une touche de poésie quelque soit le sujet que les grosses productions américaines n'ont plus malheureusement...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 410 fois
6 apprécient

Autres actions de Strangeek A Bittersweet Life