👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

J’aurais du mal à dire si j’ai aimé ce film ou non.
C’est un film très contemplatif et esthétique, le lumière est très travaillée et tout simplement magnifique. Le choix de représenter le fantôme comme on les voit enfant est très intéressant et beau à l’image.

Les plans sont très lents et longs, mais laissent place à une réflexion sur tout un tas de chose. Ce dont on s’est rendu compte avec ma mère c’est que pendant ces longueurs (ex: la scène de la tarte qui dure 5’) on avait toutes les deux une réflexion différente par rapport à ce qu’il se passait dans la scène :
« maintenant qu’elle est seule elle mange par terre, pourquoi quand on est seul on mange à la rache? Pourquoi elle n’a pas pris le temps de mettre la table? » /«  Pourquoi le fantôme reste-t-il là à la regarder ? Pourquoi ne s’approche-t-il pas? » on peut donc à la fois contempler et échanger pendant le film, chacun s’en fait sa propre interprétation, c’est pourquoi ces longueurs n’étaient pas ennuyantes mais plutôt intrigantes et s’intégraient très bien au film.

Pour moi ce film qui en dit très peu m’a fait ressentir un malaise très grand. Je l’ai trouvé très lourd, limite un peu glauque. C’est l’histoire d’un fantôme qui attend, il ne fait rien, il n’a aucun expression mais ses yeux semblent tristes. Il semble subir son destin et à la fois n’en être même pas conscient.
On peut se sentir proche de ce fantôme même en tant que vivant, dans le sens où il nous montre toutes les fois où on ne vit plus pour nous soi-même mais qu’on donne toute notre attention à un autre. On passe alors sa vie à attendre cette personne, et à côté de tout le reste.
Bien sûr c’est extrapolé mais c’est de là qu’est né mon grand sentiment d’inconfort face à ce personnage impassible.
Certains moments de la narration étaient un peu compréhensibles (cf le retour dans le passé) mais pour moi on peut dire que le pari de ce film est très bien réussi. J’ai trouvé le concept de raconter la vie des esprits qui restent sur la terre très bien vu, et d’un réalisme terrifiant.

louyzeu
7
Écrit par

il y a 1 an

A Ghost Story
Sergent_Pepper
8

Séparé des vivants

Le frisson provoqué par A Ghost Story ne sera pas celui de l’épouvante, mais de la vibration un peu rare que procure l’étonnement face à un film inattendu. Sur le thème rebattu du fantôme et de la...

Lire la critique

il y a 4 ans

131 j'aime

14

A Ghost Story
Behind_the_Mask
8

Ce qui reste

Un simple drap pour raconter une histoire de fantôme. Comme si nous étions revenus à l'âge de l'enfance. Mais une histoire comme aucune autre. C'est une histoire sur ce qui reste. Comme la lumière...

Lire la critique

il y a 4 ans

119 j'aime

11

A Ghost Story
Alicia_87
9

Ghost in translation

Présenté en compétition du festival américain de Deauville 2017, « A Ghost story » est un film qui transcende. De portée universelle et cosmique, ce film offre une réflexion poétique sur la vie :...

Lire la critique

il y a 4 ans

71 j'aime

10

Mad Max - Fury Road
louyzeu
10

Pure madness

Ce film est in-cro-yable. Dans son esthétique réfléchie et très réussie de A à Z. Le mélange de l’ambiance désert, rock, art et folie débordante marche à merveille. Le film est extrêmement...

Lire la critique

il y a 1 an

1 j'aime

Five
louyzeu
7
Five

Une réussite

J'ai regardé ce film sans beaucoup d'attentes "boh une comédie Française, pourquoi pas, il y a Pierre Niney et François Cybile, voyons ce que ça vaut" et j'ai été très surprise! J'ai trouvé le jeux...

Lire la critique

il y a plus d’un an

1 j'aime

Été 85
louyzeu
7
Été 85

Pensées sur été 85

Le cadre du film m'a personnellement beaucoup plut, l'ambiance de l'été, le côté le vintage, un petit rappel à Call Me By Your Name mon film préféré. J'ai trouvé les acteurs très bons (bien qu'un...

Lire la critique

il y a plus d’un an

1 j'aime