👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Aucun cinéma toulousain ne passe le film et j'ai donc dû faire une petite ballade de 1h30 (aller-retour) en vélo pour pouvoir le visionner dans un cinéma indépendant de Blagnac (Invitations pour voir le film gagnées sur Sens Critique au passage). Si même dans une ville comme Toulouse on a du mal à proposer de la diversité dans les films projetés, c'est pas bon signe...Il reste quand même du choix, mais faut pas se louper pour certains films..

Bref, revenons à nos moutons ! A Girl Walks Home Alone at Night m'a tout d'abord convaincu par son esthétique, le choix du Noir & Blanc permet de dégager une ambiance particulière qui met en avant les décors et les acteurs tout en rendant la ville beaucoup moins accueillante/vivante. J'ai vraiment ADORE la BO qui mélange des univers musicaux d'horizons très différents et s'incruste parfaitement en contribuant à l'ambiance du film.
Par contre du côté du scénario, c'est inconsistant et ça part un peu dans tous les sens pour au final donner l'impression d'arriver nulle part..
Les acteurs ne sont pas tout le temps crédibles dans leur jeu mais le casting a quand même été bien fait puisque les acteurs collent aux personnages (la fille frêle physiquement pour la vampire mystérieuse, le tatoué à la coiffure originale pour le dealer de drogue, etc...) ! Mention spéciale pour le chat qui m'a bien fait rire à chaque fois qu'il était présent dans une scène avec son air complètement perdu mais carrément mignon (j'ai d'ailleurs pas bien compris pourquoi il est autant mis en avant même si dans un moment de délire, le père du personnage principal s'en prend à lui à cause d'une ressemblance avec son ex-femme)

Vraiment dommage que le scénario ne soit pas mieux ficelé parce que je me suis laissé emporté dans la ville de Bad City !
Rulaiz
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Films vus au cinéma en 2015

il y a 7 ans

1 j'aime

A Girl Walks Home Alone at Night
Eggdoll
9

A girl walks alone in beauty

La première fois que j'ai vu ce film suave, comme tout le monde, j'ai pensé à Only Lovers Left Alive, un peu, et je me suis ennuyée, un peu. Pourtant, il m'avait fait, déjà, un effet de fou, il me...

Lire la critique

il y a 5 ans

22 j'aime

7

A Girl Walks Home Alone at Night
JasonMoraw
7

Les canines charnelles de la nuit

Le vampire est un personnage célèbre de différents folklores populaires. Suceur de sang. Prince des ténèbres. Revenant. Immortel. Effrayant, mais aussi parfois séduisant. Les attributs sont nombreux...

Lire la critique

il y a 7 mois

21 j'aime

10

A Girl Walks Home Alone at Night
easy2fly
3

Une nuit jusqu'au bout de l'ennui

Première réalisation de la réalisatrice Ana Lily Amirpour, d'origine Iranienne, née en Angleterre et vivant aux états-unis. Une femme qui est le fruit de plusieurs cultures, lui permettant d'exprimer...

Lire la critique

il y a 7 ans

14 j'aime

Hacker
Rulaiz
3
Hacker

Reaction à chaud

Was being stupid part of the plan ? Du cliché à gogo, du prévisible en veux tu en voilà, des acteurs qui font pas d'efforts pour être credibles, des faux-raccords, des invraissemblances (pour un...

Lire la critique

il y a 7 ans

5 j'aime

Batman : The Dark Knight Returns, partie 1
Rulaiz
3

The deception returns

Immense déception pour cette première partie. Je m'attendais à autre chose vu la moyenne du film sur sens critique ! Déjà graphiquement, c'est décevant, l'animation est à la ramasse assez souvent.....

Lire la critique

il y a 7 ans

4 j'aime

Meddle
Rulaiz
10
Meddle

Critique de Meddle par Rulaiz

Selon moi, le meilleur Pink Floyd en ce qui concerne l'aspect psychédélique. Le titre Echoes est une ballade psychédélique de 23 minutes qui ne m'a pas laissé indemne... C'est une approche différente...

Lire la critique

il y a 10 ans

3 j'aime