Une enivrante liberté

Avis sur A Scene at the Sea

Avatar Eric Pokespagne
Critique publiée par le

"A scene at the Sea" est sans doute le film le plus "formaliste" de Kitano, avec sa succession systématique de plans frontaux (la marque des premières années du cinéaste), son intrigue minimale et éclatée en une narration lâche, sa picturalité revendiquée (le "bleu Kitano" prend sa naissance dans ce troisième film) et son absence quasi-totale de dialogues (quand même justifiée scénaristiquement). Pourtant, rien de ce dispositif, de cette discipline auto-imposée, ne vient priver le film d'une enivrante et bouleversante liberté, d'une légèreté ludique et enjôleuse. Il suffit de voir la toute fin, remarquable suite d'instantanés de bonheur, magnifique cadeau de Kitano à ses personnages et au spectateur, happy end lucide enfin, pour apprécier le talent inspiré du nouveau maître du cinéma nippon.
[Critique écrite en 2005]

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 280 fois
6 apprécient

Eric Pokespagne a ajouté ce film à 2 listes A Scene at the Sea

Autres actions de Eric Pokespagne A Scene at the Sea