Une leçon de mise en scène

Avis sur A Touch of Sin

Avatar cinelolo
Critique publiée par le

Après des films intéressants mais qu'on croirait taillés pour les festivals internationaux, Jia Zhang-Ke change de style et passe à l'action, pourrait-on dire. Quatre histoires aux quatre coins de la Chine contemporaine. Un ouvrier révolté par la privatisation de sa mine et la corruption, un travailleur itinérant exalté par son arme à feu, une employée de sauna humiliée par un riche client, un jeune homme passant d'un petit boulot à un autre... Sans être en rien nostalgique du maoïsme, le cinéaste montre comment la violence du système capitaliste déteint sur les individus (lorsque tout autre choix est étouffé). Du coup, son film est malheureusement autant universel que chinois. Cinématographiquement c'est une leçon de mise en scène (plans admirablement composés) qui aurait mérité au festival de Cannes un prix plus important que celui, obtenu, du scénario.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 190 fois
Aucun vote pour le moment

cinelolo a ajouté ce film à 7 listes A Touch of Sin

Autres actions de cinelolo A Touch of Sin