👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Qui veut voir une adaptation du Cluedo en Live ? Un film réussi où tout le monde a ses secrets.

Au début, je n'avais pas l'intention de voir ce long-métrage. En découvrant le casting et le nom du réalisateur, j'ai voulu tenter ma chance. Sans avoir vu de bande-annonce, je suis donc allé voir ce nouveau long-métrage de Rian Johnson qui allait nous faire un petit film d'enquête. Et bien, j'avoue avoir été surpris par ce long-métrage, il est vraiment bien travaillé. Par contre, il n'est pas sans défaut pour autant.


+ Positif



Personnages: Benoit Blanc (Daniel Craig) est un détective qui a été engagé par une personne anonyme afin qu’il puisse retrouver le meurtrier de ce crime. C’est un inspecteur très investi dans ce qu’il fait et il semble plus malin qu’il en a l’air. Sinon, il est assez attachant quand il prend Marta à ses cotés pour l’enquête.
Ransom (Chris Evans) est un fils détestable qui a été déshérité avant que le meurtre d’Harlan soit commis. Il passe son temps à insulter sa famille et à ne penser qu’à lui, ce que je peux comprendre avec une famille comme ça. Je ne dis pas qu’il est appréciable mais son envie de vouloir s’éloigner d’eux le plus possible est tout à fait compréhensible. Et puis, il est attachant dans ses scènes avec Marta.
Marta (Ana des Armas) est une aide soignante qui s’occupe d’Harlan depuis un long moment, c’est une femme attachante qui ne fait que prendre soin de lui comme sa famille devrait le faire. C’est aussi le personnage le plus attachante de tout le long-métrage, on a envie de la voir s’en sortir avec sa famille.
Linda (Jamie Lee Curtis) est probablement le membre le moins détestable de la famille, c’est une femme organisée qui fait de son mieux pour s’occuper de sa famille, surtout d’Arlan. Après, elle a aussi ses secrets mais elle est sympathique dans sa manière de soutenir sa famille.
Richard Drysdale (Don Johnson), le mari de Linda, a ses petits secrets qu’il cache à sa femme et dont il n’est pas fier du tout. Il y a de quoi, c’est moche de voir ce qu’il fait dans le dos de sa femme.
Joni (Toni Collette) est une femme noble qui vivait aux dépens de la fortune d’Harlan, (dont il est le beau-père) surtout pour payer l’école de sa fille. C’est une femme qui se repose un peu trop sur ses lauriers, elle veut juste continuer à dépendre des autres, ça en fait une femme peu appréciable.
Walter (Michael Shannon) est responsable de la maison d’édition que lui a donné son père, mais il semble avoir du mal à gérer cette affaire. Il semble avoir pas mal de difficultés avec cette maison, ce n’est pas étonnant qu’Harlan veuille la reprendre. Après, il fait de son mieux mais on sent qu’il est déterminé à avoir ces fameuses maisons d’édition de son père, sans doute pour le profit que ça rapporte.
Harlan (Christopher Plumer) est un chef de famille puissant et riche qui a toujours été aux soins pour eux sans jamais rien demander en retour. C’est un vieil homme qui n’arrive à parler qu’à Marta car elle est la seule à ne pas s’intéresser à sa fortune. C’est un homme très organisé, surtout sur ses plans sur les membres de la famille, mais c’est aussi un homme qui arrive à être touchant quand il est avec Marta. Mais, même si j’apprécie ce personnage, on comprend pourquoi ils avaient tous une raison de vouloir le tuer.
Chacun de nos personnages ont des secrets à cacher qui ont de quoi les suspecter d’être des meurtriers. De plus, ils sont chacun identifiables par leurs personnalités qui sont toutes différentes les uns des autres.
Il n’y a pas grand-chose à dire des autres personnages à part que les policiers ne font que chercher la vérité sur ce crime.

Jeu d’acteur: Si on oublie Michael Shannon au début du long-métrage (on en reparlera plus tard) et Ana de Armas qui a un peu de mal dans certaines scènes, les acteurs s’en sortent bien dans la majorité. Chaque acteur est investi dans son rôle pour nous convaincre d’être le personnage qu’il joue. C’est surtout pour Chris Evans que ça marche parce qu’on ne voit pas Captain America quand il joue ici.

Histoire: Arlan, le doyen de la famille, a été retrouvé mort dans sa chambre, la police et le détective Benoit Blanc sont alors en quête de retrouver le meurtrier qui se trouve parmi les membres de la famille. C’est une histoire d’enquête intéressante à suivre pour savoir qui est le coupable et comment vont-ils s’y prendre pour le trouver.

Tension: Comme nous le savons, il y a un meurtrier dans la maison, mais qu’est ce qui nous dit qu’il ne tuera pas d’autres membres de la famille ? La tension est réussie parce qu’on ne sait pas qui est le meurtrier et on ne sait si il fera d’autres victimes. Et si c’est le cas, qui sera sa prochaine victime ?

Message: Il y a un bon message à retenir de ce long-métrage, il ne faut pas penser qu’à soi, il faut penser aux autres à leur bien-être au lieu de ne penser qu’à soi et à l’argent. J’espère que ce message sera retenu par la plupart des spectateurs, même si ce n’est pas un film destiné aux enfants.

Evolution: L’enquête évolue bien au fur et à mesure du long-métrage avec de nouveaux éléments qui la font progresser petit à petit. Ce qui est génial, c’est que cette enquête évolue au fur et à mesure qu’on apprend à connaître les véritables personnalités des personnages.

Symbolisme: Il y en a peu mais il y en a et il est efficace. En effet, on a la fameuse tasse d’Harlan qui représente le fait d’avoir le pouvoir sur la famille et la maison. C’est un petit élément mais ce n’est pas la taille qui compte, c’est le fait que le symbolisme marche.

Introduction: Démarrer le long-métrage par la vie quotidienne dans la maison pour la servante, jusqu’à ce qu’elle découvre le cadavre de son maître, est une introduction bien menée qui donne envie d’en savoir plus sur le comment c’est arrivé et qui l’a tué.

Musiques: Elles ont un style particulier qui passe bien avec le thème du long-métrage. Les musiques sont bonnes dans leur ensemble et collent bien à ce qui se passe à l’écran. Par contre, je ne pense pas que je les réécouterai en dehors de ce long-métrage.

Relation: Il y en a peu mais elles sont sympathiques. C’est surtout la complicité d’Harlan et de Marta qui est réussie, on comprend pourquoi Harlan s’est rapproché d’elle et on sent qu’ils se sont tous les deux appris certaines choses pour évoluer.

Fin: Après tout ce qui s’est passé, on peut dire que c’est une fin heureuse pour certains personnages et méritée pour d’autres. Après, elle suscite pas mal de questions sur l’avenir mais c’est à nous d’imaginer la suite.

Inattendu: Même si une chose était un peu prévisible, le reste était assez inattendu. Par exemple, je ne pensais pas que ça s’était passé comme ça pour le meurtre d’Harlan mais je en vous en dirais pas plus à ce sujet.

Costumes: Ce ne sont pas de très beaux costumes mais ils arrivent à définir les personnages sans problème. Chaque costume arrive à nous faire savoir la personnalité des personnages avant qu’on ne les voit se présenter.

Mise en scène: Elle est bonne dans la majorité. Elle arrive à raconter tout ce qui se passe sans qu’on ait besoin de dialogue et elle est assez efficace dans son exécution, excepté une scène dont on reparlera plus tard.

Décors: Ils sont très beaux dis donc, tout en offrant un style particulier et qui colle à la famille habitant ces lieux. En tout cas, les décors ont bien été travaillés dans la majorité, ça fait plaisir à voir.

Références: Il y en a peu mais elles sont cool, comme le fameux Watson que tout le monde connaît. Si vous ne connaissez pas cette référence, je pense que vous devriez revenir sur Terre.


- Négatif



Caméra: Est-ce que quelqu'un peut expliquer pourquoi Johnson a voulu faire un plan à la première personne (comme un paparazzi) lorsque Marta tente de partir de la maison après la lecture de testament ? Je trouve que la caméra n'est pas très bien gérée ici, ce n'est probablement pas le meilleur choix de plan qu'il était possible de faire. Mais c'est la seule scène où la caméra pose réellement problème.

Début Michael Shannon: Comprenez moi bien, j'aime bien cet acteur parce que je l'ai toujours vu investi dans les différents long-métrages où je l'ai aperçu. Cependant, il semble se retenir dans sa première scène. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai trouvé qu'il n'avait pas envie de jouer pendant la scène de l'interrogatoire. Heureusement, il se rattrape avec les autres scènes qui arrivent, c'est pardonnable.

Questions inutiles: Je ne veux pas insulter l'inspecteur Benoit Blanc, mais à quoi cela sert-il de demander l'âge de la grand-mère de la famille ? Ce n'est même pas pour le coup de savoir si ça vaut la peine de lui poser des questions, c'est juste une question banale qui n'a rien à faire là. Après, ce n'est qu'un détail donc rien de grave à signaler.

Visionnages: C'est un peu comme pour Mulholland Drive, je pense qu'il vous faudra regarder ce long-métrage plusieurs fois afin de bien comprendre tous les éléments instaurés. Après, on comprend surtout l'enquête et son avancée mais je pense que tout sera plus clair après un second visionnage de celui-ci.

Humour: Comme pour Star Wars: Les Derniers Jedi, on retrouve une petite forme d'humour forcée dont on se serait bien passé. Même si le ton de l'humour est léger, il n'avait rien à faire là. Au pire, il aurait pu essayer d'être drôle mais on sent que les blagues ont été un peu forcées.

!!! PARTIE SPOIL !!!

Meurtrier: Alors, le coupable de tout ce qui s'est passé était Ransom qui a échangé les médicaments, tenté de détruire les preuves et de faire arrêter Marta pour la mort de son grand-père. C'est une révélation qui marche bien mais qui est un peu prévisible à cause du fait que Ransom est le seul à dire qu'il n'est pas intéressé par l'héritage. C'est limite comme si il commençait à se griller tout seul. Après, je pardonne un peu cela parce que tous les personnages avaient une bonne raison de tuer Harlan afin d'avoir ce qu'ils souhaitaient de l'héritage.

Vérité: En voyant la première vérité avec Marta qui pense s'être trompé de flacon et d'avoir provoqué la mort d'Harlan, j'ai eu peur que l'enquête s'arrête et qu'on ne se concentre que sur Marta qui tente de s'en sortir. Attention, je ne dis pas que cette idée est mauvaise, mais on aurait changé de registre de film et ça aurait pu être gênant vu qu'on suit une enquête. Mais bon, ils ont réussi à faire en sorte que l'enquête continue et s'approfondisse un peu plus après cette révélation, donc pas de problème.


Au final, c'est un bon long-métrage que je vous recommande de voir, que ce soit au cinéma ou en streaming. On a une histoire intéressante, une mise en scène maîtrisée, des acteurs investis (avec un beau casting en plus), de la tension efficace et des personnages travaillés qui ont tous des secrets à cacher. Après, il est vrai que l'humour est un peu forcé, que Michael Shannon se retient au début du film et qu'il faudra peut-être le voir plusieurs fois pour tout comprendre, mais ça reste un long-métrage que j'ai beaucoup apprécié. Donc, si vous aimez les petites enquêtes policières ou les films à double-enquête (celui du meurtre et celui du détective) alors je vous recommande de le regarder.

FloYuki
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste Top 2019 (officiel)

il y a 2 ans

8 j'aime

À couteaux tirés
Plume231
8

La Maison du péril !

Est-ce que Rian Johnson est parvenu à se remettre à niveau après le fiasco, dans lequel il a une part non-négligeable de responsabilité, du deuxième volet de la dernière trilogie Star Wars ? Ben...

Lire la critique

il y a 2 ans

67 j'aime

14

À couteaux tirés
EricDebarnot
7

Benoît Blanc et le mystère de l'infirmière latino

Agatha Christie et ses whodunit aromatisés au thé à la bergamote, ça semble avoir quelque chose d'infiniment ringard vu de 2019 : ce rituel "bourgeois" de l'enquête en huis clos et de la résolution...

Lire la critique

il y a 2 ans

62 j'aime

6

À couteaux tirés
guyness
7

Rian, à pleines dents

Décidément, Rian Johnson est toujours aussi con. Mais cette fois, ce n'est pas pour avoir fait imploser de l'intérieur une des franchises les plus chères… au coeur des éternels teenagers du monde...

Lire la critique

il y a 2 ans

61 j'aime

13

Joker
FloYuki
10
Joker

Place à la folie dans une ville aussi pourrie ! Un nouveau Joker à la hauteur de ses prédécesseurs.

Critique audio: https://www.youtube.com/watch?v=AHgPNshCVm4 Comme vous le savez, je suis très fan de l'univers de Batman ainsi que du meilleur méchant jamais créé dans l'univers de DC, le Joker...

Lire la critique

il y a 2 ans

24 j'aime

32

Fermez-la
FloYuki
1
Fermez-la

C'est comme ça qu'un homme lambda se prend pour un faux-justicier d'internet.

Je m'étais promis de ne plus faire de critique sur les émissions web ou sur certains youtubeurs. J'avais déjà écrit sur certains youtubeurs que je n'appréciais pas particulièrement par le passé dans...

Lire la critique

il y a 1 an

22 j'aime

56

Les Indestructibles 2
FloYuki
9

14 ans plus tard, les Indestructibles reviennent avec la même gloire que dans le passé.

Tout le monde s'attendait à une suite depuis la fin du premier film mais moi j'y ai vu une fin qui nous disait seulement que les Indestructibles étaient repartis pour sauver la ville du démolisseur...

Lire la critique

il y a 4 ans

21 j'aime

12