Au fond

Avis sur À fond

Avatar thetchaff
Critique publiée par le

À fond est un film assez pénible à juger. Disons qu'il est mauvais mais pas foncièrement antipathique, j'aime bien le jeu de José Garcia dans ce film même si son personnage de looser familial n'a rien qui le distingue des 1000 autres personnages de ce type. C'est également un film qui a du rythme : la voiture que conduit José Garcia avec sa famille est bloquée à 130, faut survivre sur l'autoroute sans pouvoir freiner. C'est l'occasion de rendre toute cette famille hystérique dans un cadre des plus cloisonnés. Mais pour le reste, c'est pas bon.

Il y a une micro-intrigue sur la relation tumultueuse entre les personnages de José Garcia et Caroline Vigneaux, qui joue sa femme enceinte, mais elle se limite à se lancer des vacheries et à se réconcilier lorsque la mort semble approcher. Il y a quelque chose d'équivalent avec André Dussolier qui joue le père du personnage de José Garcia, mais ça ne va absolument pas plus loin et personne ne sort grandi de l'histoire, on est revenu au point de départ sauf que tout le monde sourit. Le film sera juste une succession de gags. Je suis ok avec ça, comme pour le récent film du Palmashow, mais il faut quand même se farcir des disputes familiales bien clichées de comédie française. Il y a aussi l'intrigue de "mais comment qu'on va arrêter cette voiture ?", mais ça tourne en rond. Et quand on annonce la fin inéluctable à venir alors qu'il n'y a pas toujours de barrière sur les côtés pour les bloquer, je me dis que ces personnages ne sont pas bien dégourdis.

Et c'est le point le plus important à retenir au sujet de ce film : les gags aussi sont clichés de la comédie française "moyenne", du gros comique. Si vous en êtes friands, vous pourrez apprécier ce film, mais ce n'est pas trop mon cas. C'est rarement imaginatif, l'essentiel se résume à des personnages qui font toutes les bêtises attendues et à d'autres qui sortent des répliques acerbes mais pas non plus bien percutantes. Il y a surtout un problème avec les personnages hyper clichés.

José Garcia et Caroline Vigneaux jouent bien leur rôle, j'ai même un peu de sympathie pour José (ce qui est sans doute ce qui a sauvé ma séance), mais c'est encore le mec dépassé contre sa femme énervée, sans rien pour qu'on différencie ce couple là d'un autre, sans la fulgurance qui les rendrait irrésistibles. André Dussolier joue un personnage tellement maladroit qu'il en devient vraiment agaçant. Dès qu'il prend une initiative, on sait qu'elle sera mauvaise. Dès qu'il demande de l'eau, on sait qu'il va tout renverser. Il fait vraiment toutes les conneries possibles, mais il ne retient rien et ne s'améliore pas. Il n'est pas drôle car il est parfaitement prévisible (comme beaucoup de choses du film d'ailleurs), il est usant et n'offre aucune occasion pour se rendre attachant, on veut juste lui foutre des tartes. Quant à Charlotte Gabris, j'ai cru que son personnage était une arnaqueuse tellement il sonnait faux. Mais non, c'est vraiment le personnage le plus empoté du monde. Et elle n'apporte rien au film en plus, elle n'est pas énormément exploitée. Il y a aussi un personnage intervenant à mi-film dont je dirait juste qu'il est très très pas content, tellement pas content que je n'ai pas compris le quart de ses répliques hurlées (de toute façon je crois qu'il beugle juste qu'il n'est pas content). Ce personnage là est souvent montré, mais lui aussi est peu (et mal) exploité. Il y avait pourtant moyen de faire beaucoup de choses avec lui, il pouvait relancer l'intrigue en apportant des péripéties inattendues, mais il va juste occuper l'écran pour rappeler constamment sa présence (avec une seule expression du visage et un seul comportement, le beuglement de pas-contentitude) et fournir 2-3 gags. Finalement ce sont les deux enfants qui s'en sortent le mieux, ils sont moins caricaturaux que les adultes et se contentent d'en rajouter une couche de temps en temps, ce qui convient bien à un film sur une famille en ébullition. Ils sont un peu pénibles pour les personnages mais pas trop pour le spectateur parce qu'ils n'interviennent pas trop souvent.

À fond est vraiment l'exemple typique de la comédie française qui passe sur TF1 le Dimanche soir et qu'on oublie le lendemain. Peu imaginatif, très caricatural, sans éclat, sans histoire, parfois grossier, souvent fatigant et prévisible, entièrement porté par un acteur. C'est pas brillant du tout, sans compter des problème de mixage des voix qui rendaient les répliques assez agressives et pas bien audibles (ou alors ça venait de mon cinéma ?). Si je ne descend pas ma note c'est parce que José Garcia. Et c'est très subjectif (surtout que je ne l'avais pas vu jouer depuis très longtemps, donc je n'en étais pas lassé). Mine de rien ça suffit à donner envie de laisser sa chance à un film, même si c'est plus par pitié qu'autre chose. Il est également bien rythmé, ce qui fait passer le visionnage. Enfin il y a tout de même une poignée de gags qui ont pris chez moi. Pas beaucoup non plus. Je pense que vous savez déjà si vous allez aimer ce film ou pas, parce que vous en avez déjà vu qui sont aussi génériques que lui.

EDIT : j'ai eu beau dire que je ne descendrais pas trop le film dans ma critique, le temps a eu raison de mon indulgence : c'était vraiment pas bien du tout. Dire que j'avais d'abord mis 5, puis 4.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1660 fois
2 apprécient

thetchaff a ajouté ce film à 1 liste À fond

Autres actions de thetchaff À fond