A gauche en sortant de l'ascenseur (1988)

Avis sur À gauche en sortant de l'ascenseur

Avatar greenwich
Critique publiée par le

Il s'agit d'une comédie d'à peine une heure vingt. Le scénario est très léger, c'est du vaudeville avec les portes qui claquent, les engueulades permanentes, les maris jaloux, la bourgeoise BCBG ... et toute la panoplie caricaturale du genre. Yann est peintre. Il est amoureux de Florence une femme mariée à un homme très pris par son travail ... Florence doit venir chez Yann pour visiter son appartement qui lui sert aussi d'atelier. C'est sans compter sur les voisins de Yann : Eva et Boris, un couple qui se déchire sans arrêt par jalousie et qui est très envahissant. Pratiquement tout le film se déroule dans l'appartement de Yann, son balcon et le palier devant l’ascenseur. Les dialogues sont lourds, sans finesse. Les situations et les gags sont désespérément répétitifs et s'avèrent rapidement plus énervant qu'amusant. Il n'y a rien d'inattendu et on finit par passer son temps à deviner tout ce qui va suivre ... et on se trompe rarement ! L'interprétation est assez bonne mais les personnages sont caricaturaux. Pierre Richard interprète l'artiste farfelu, Richard Borhinger interprète le mari jaloux et violent, Emmanuelle Béart passe tout le film en petite culotte, on se demande pourquoi elle ne s'habille pas ... et Fanny Cottençon joue la femme BCBG.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 374 fois
1 apprécie

greenwich a ajouté ce film à 2 listes À gauche en sortant de l'ascenseur

Autres actions de greenwich À gauche en sortant de l'ascenseur