Affiche À l'Ouest des Rails

Critiques de À l'Ouest des Rails

Documentaire de (2003)

Les Oubliés

A l’Ouest des Rails c’est tout d’abord un projet pharaonique, du haut de ses 9h de pellicule et qui renverrait presque Bela Tarr dans un coin avec son petit film de 7h30 … On me demandra, mais de quoi peut bien parler Wang Bing pour nous tenir la jambe aussi longtemps pardi ! Le réalisateur chinois s’est ici intéressé à un complexe industriel situé au nord est de la Chine, où travaillait... Lire la critique de À l'Ouest des Rails

51 18
Avatar Confucius
10
Confucius ·

Des rails et des sons

Pour commencer, reprenons une paire de phrases que l'on doit à un célèbre moustachu, et mettons les en parallèle avec ce que nous montre le début du film de Wang Bing, que dis-je, le film ! plutôt ce monstre interminable et fascinant qui a fait ma journée. Mais lisons plutôt : "Les ouvriers doivent inscrire sur leur drapeau le mot d'ordre révolutionnaire: "Abolition du salariat", qui... Lire l'avis à propos de À l'Ouest des Rails

8 1
Avatar -Absalon-
7
-Absalon- ·

Part 1 : Rouille

A l'ouest des rails fait partie de ces films dont beaucoup de cinéphiles ont entendu parler, mais que très peu ont vu. Il faut dire que l'idée de se coltiner un documentaire chinois de plus de 9 heures (oui, vous avez bien lu) sur la fermeture d'un complexe sidérurgique géant (vous lisez toujours bien), peut en refroidir plus d'un. Cette critique concerne la première partie du... Lire l'avis à propos de À l'Ouest des Rails

2
Avatar Christoblog
8
Christoblog ·

Epreuve d'endurance

Assister aux 9 heures de "A l'Ouest des Rails" a tout de l'épreuve d'endurance, ce qui n'est sans doute que rendre justice à Wang Bing qui a filmé, petite caméra DV à la main, 3 ans durant, la fermeture d'un gigantesque complexe industriel chinois et l'agonie d'une population toute entière qui en a résulté. Le film fleuve qui en a résulté tour à tour fascine (les... Lire l'avis à propos de À l'Ouest des Rails

1
Avatar Eric Pokespagne
6
Eric Pokespagne ·

Usine de fonte.

D’après Wang Bing, À l'ouest des rails, 2004. Je ne me sens jamais justifié d’écrire à partir d’un film par contre les documentaires sont des prises de scènes du monde à l’état brut, à moi de les transformer. Assourdissement continu de l'usine, le monde ne se repose plus. Le plus grand rêve de ces ouvriers n'est pas de changer de vie mais d’avoir deux semaines de congé... Lire la critique de À l'Ouest des Rails

1 1
Avatar Pierre Cabot
9
Pierre Cabot ·