Affiche À la merveille

Critiques de À la merveille

Film de (2013)

L’éloge de la fuite

Terrence Malick, portraitiste des tourments intimes ou la mélancolie nostalgique flirte avec la solitude la plus profonde, continue avec A la merveille de s’interroger sur ce qui oppose et relie le microcosme et le macrocosme – comprendre surtout l’homme et Dieu, l’individu et les autres ou tout simplement le monde intérieur (le Soi) et le monde extérieur (le réel). Esthétiquement, l’image et... Lire l'avis à propos de À la merveille

Avatar Mathieu_Babhop
3
Mathieu_Babhop ·

Wonder... Wander...

Après seulement 2 ans d’intervalle avec la sortie de Tree of Life, Terrence Malick nous présente : To the Wonder. Le film n'est pas exceptionnel que par son laps de temps de réalisation record, très loin de ce dont le réalisateur nous avait habitué. Le film suit de très près le précédent sur bien des aspects. La même lenteur et la même esthétique métaphysique sont au rendez-vous. Ici on... Lire l'avis à propos de À la merveille

Avatar Kolynou
3
Kolynou ·

Critique de À la merveille par Scorcm83

Contrairement à Tree of Life qui m'avait fait l'effet d'une bombe une fois le visionnage terminé, A la Merveille a mis du temps à trouver sa place dans mon estime et à se positionner qualitativement au sein de l'oeuvre malickienne. Les trente premières minutes, j'ai eu peur. J'avais l'impression que Malick essayait de refaire The Tree of Life sans la même... Lire l'avis à propos de À la merveille

1 3
Avatar Scorcm83
8
Scorcm83 ·

Sentiments personnifiés

Terrence Malick, à la manière de David Fincher, fait partie de ces réalisateurs dont la patte s'affirme et se bonifie au fur et à mesure des années. Du chemin a été parcouru depuis le "Godard'ien" Badlands... On assistait alors à la naissance d'une mise en scène moins fixe et diversifiant les points de vue dans Days of Heaven, d'une narration à double... Lire l'avis à propos de À la merveille

1 4
Avatar Alex  _
9
Alex _ ·

À la merdouille

Mallick, grand sentimental dès ses débuts, a ici l'air de sonder la nature féminine en profondeur, emportée face à un personnage masculin beaucoup plus neutre mais qui fini par péter un câble. Même si sa vision me semble plutôt réductrice, il est clair qu'il touche à une sorte d'universalité occidentale où la femme est "formatée" jusque dans son émancipation et l'homme dans son interiorisation.... Lire l'avis à propos de À la merveille

Avatar tobor
2
tobor ·

Une magnifique histoire d’amour, belle et dure, mais confuse

Comme souvent chez Terrence Malick, les premières images s’accompagnent d’une voix-off. Cette fois-ci, il s’agit de celle de l’actrice ukrainienne Olga Kurylenko, et en français qui plus est. Surprenant ! Ce procédé récurrent chez le réalisateur américain est pour une fois moins bien intégré au récit que dans ses précédentes œuvres et prend une telle importance qu’il en occulte totalement les... Lire l'avis à propos de À la merveille

Avatar Paul_Gaspar
7
Paul_Gaspar ·

Beau comme un mirage

L’eau s’étale sur la baie du mont saint-michel, obligeant les deux amants, qui jouaient sur le sable, à regagner la terre ferme, en s’éloignant doucement de leur rêve d’amour qui paraissait hors de la vie. Une fois encore, contre vents et marées, Malick nous répète inlassablement que l’innocence n’est pas une question d’âge, qu’elle est en chacun de nous, enfouie... Lire l'avis à propos de À la merveille

Avatar Louveteau Grisonnant
5
Louveteau Grisonnant ·

C'est pas que je m'ennuie mais ...

... si je me suis ennuyée ! Autant j'avais adoré "Le nouveau monde", cette façon de tourner de Malik, de suivre ses personnages au plus près de leur rapport à la nature, c'était beau de suivre l'héroine en train de communier avec cette nature sauvage ... mais là non !!! Olga danse dans les rayons d'un supermarché ou dans sa maison à moitié vide !!!! Ben la regarde et à l'air de s'ennuyer... Lire l'avis à propos de À la merveille

Avatar Kalessi
1
Kalessi ·

Ah le cauchemar !

Entre beau et chiant, rêve et tristesse, ce film a tout pour plaire et pour déplaire. Les images sont magnifiques, les phrases posées de-ci de-là comme un poème décomposé prêtent à l'émerveillement et le doute, mais bon sang quelle arrogance (une fois de plus)... Une espèce d'intellect portée par des blancs, du vide, une histoire simple avec de grands airs de tragédie moderne, où personne ne... Lire la critique de À la merveille

Avatar Oriwa
3
Oriwa ·

Ode au Mont Saint-Michel...

Ce n'est ni l'indigence d'un scénario tout ce qu'il y a de plus banal, ni l'extrême platitude des quelques rares répliques proférées par des acteurs sous-exploités ni même l'inconsistance de personnages pour la plupart aussi creux qu'une coquille de noix qui occulteront l'essentiel du sixième long métrage de Terrence Malick : comprendre A la Merveille non pas comme un bon film mais comme un... Lire la critique de À la merveille

Avatar stebbins
9
stebbins ·