"Il est difficile d'avoir des idées, et il est facile de baisser les bras."

Avis sur À la poursuite de demain

Avatar ArnaudBalo
Critique publiée par le

Tomorrowland est une bouffée d'air frais. A une époque où la création semble avoir disparu d'Hollywood (il n'y a qu'à voir le nombre de biopics qui sortent chaque année), où les films à succès sont tous issus de sagas (rien que cette année nous pouvons citer Avengers, Fast and Furious, Mad Max, Jurassic Park, James Bond ou Star Wars pour ne citer que les plus attendues), oui un film comme Tomorrowland fait plaisir. Ce n'est pas le film de l'année certes, mais un réalisateur avec des idées ça ne court plus beaucoup les rues, surtout outre-atlantique.

S'inspirant fortement de la vision utopiste de Walt Disney himself, selon laquelle l'alliance de la technologie et de la science pourrait changer la face du monde, Brad Bird nous propose un film à mi-chemin entre le teen movie et le film d'aventure. Tombant dans certains travers, avec notamment des dialogues un peu cucu la praline ou la fameuse idée vue, revue et re-revue qu'il faut "sauver le monde", il n'empêche que si l'on se laisse convaincre par le propos, il y a tout pour être émerveillé.

Ce qui m'a fasciné est la réalisation formelle de ce "monde de demain". La mise en scène est très ingénieuse, pleins de petits détails sont amusants et inventifs comme le lancement des fusées ou encore les trains volants. Je retiens spécialement ce magnifique plan-séquence lorsque notre héroïne visite pour la première fois Tomorrowland. A l'instar de Cassey, nous déambulons grand sourire dans cette ville de futur, émerveillés. Tomorrowland est tout ce dont nous avons rêvé étant petit, un lieu où l'imagination est infinie, une cité faite des esprits les plus brillants pour qui rien n'est impossible. Disney fait appelle à l'enfant qui est en nous, et donc forcément Tomorrowland ne va pas plaire à tout le monde. Mais nul besoin d'être un enfant pour apprécier ce film, un peu d'espoir ne fait de mal à personne après tout.
Et en cas de joie excessive, vous pouvez toujours embrayer derrière avec un petit film sud coréen, histoire de faire retomber ce soudain pic d'enthousiasme.

Une phrase du film est particulièrement marquante et évocatrice : "il est difficile d'avoir des idées, et il est facile de baisser les bras", tant Hollywood semble être aujourd'hui en panne d’inspiration. Alors quand un cinéaste arrive avec des idées nouvelles, ne comptez pas sur moi pour lui taper sur les doigts. Évidemment que Tomorrowland n'est pas le film parfait, mais il mérite d'être découvert au cinéma, surtout si cela nous évite de nous manger les mêmes films chaque année.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 489 fois
5 apprécient · 2 n'apprécient pas

ArnaudBalo a ajouté ce film à 4 listes À la poursuite de demain

  • Films
    Cover Ambiance à tomber.

    Ambiance à tomber.

    Liste regroupant les films qui m'ont touché, visuellement parlant. Pour moi, l'esthétique d'un film est très importante, j'y...

  • Films
    Cover D'la bonne SF.

    D'la bonne SF.

    Qu'ils soient des chefs d’œuvres, des classiques ou des mal-aimés, il y a pour moi dans chacun de ses films un aspect...

  • Films
    Cover I'm going on an adventure !

    I'm going on an adventure !

    Alors que j'entame ma première année complète sur SC, le moment est venu pour moi de faire la liste la plus originale,...

  • Mais aussi

Autres actions de ArnaudBalo À la poursuite de demain