Affiche À nos amours

Critiques de À nos amours

Film de (1983)

Un cœur à l’envers

Maurice Pialat est prisonnier d'une légende : on le dit péremptoire avec ses confrères, intraitable avec ses producteurs, odieux avec ses comédiens. Les réputations s'expliquent souvent par l'incapacité d'un entourage à percevoir la vérité d'un individu. De quelqu'un dont le caractère se refuse à toute compromission, on a tendance à ne retenir que les apparences, ne décrire que les... Lire la critique de À nos amours

19 1
Avatar Thaddeus
10
Thaddeus ·

Triste jeunesse

Au bord de l’autoroute, lorsqu’elle quitte Luc dos à dos, on a compris. Instantanément. Suzanne vivote, va d’une relation à une autre mais ne semble pas heureuse. Jeune et tout juste adolescente, elle vit une période où les prémices de l’amour et de la liberté se font sentir. Elle est en plein chamboulement émotionnel. Fait la connaissance des sentiments, des hommes, de la frivolité des... Lire la critique de À nos amours

38 3
Avatar Velvetman
9
Velvetman ·

Prends ça dans ta gueule.

Les claques que prennent à peu près tous les personnages de cette famille névrotique ne sont que des mises en récit de celle que prend le spectateur. C’est une plongée sans brassards dans la vérité des êtres. Insaisissables, incapables de se comprendre entre eux et eux-mêmes, tentés de s’apaiser avant que le coup d’éclat imprévu de l’interlocuteur ne viennent briser tout repère, on est happés... Lire l'avis à propos de À nos amours

32 2
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Filmer la vie

Elle est là, enveloppée dans robe blanche qui ne luis descend pas jusqu'en bas, son chignon parfait, dos à nous, regardant l'horizon sur le devant d'un bateau. Chaque ligne qui se fait semble vouloir la rejoindre, comme si elle était le but, la clé, du tableau en perspective qui se forme sur l'écran. Suzanne ne nous regarde pas. Tout le monde dit qu'elle ne regarde personne. Mais elle nous... Lire l'avis à propos de À nos amours

14 3
Avatar B-Lyndon
9
B-Lyndon ·

Le plus merveilleux des OVNI

20 ans plus tard, "A nos Amours" reste le plus merveilleux - et le plus déconcertant aussi - des OVNI cinématographiques. La manière radicale dont Pialat construit (ou déconstruit) le récit, laissant le spectateur se débattre avec les trous de l'histoire (un choix qui n'a rien à voir avec le maniérisme d'une narration manipulatrice, Pialat ne... Lire la critique de À nos amours

9 4
Avatar Eric Pokespagne
10
Eric Pokespagne ·

"Les enchaînés" de l'amour rouillé !

Ironie provocatrice ou amertume déguisée en humour grinçant ? Il y a un peu des deux de la part de Maurice Pialat nous invitant à trinquer "A nos amours". C'est du moins évident pour qui connaît l'univers de ce cinéaste vraiment à part. Lui dont chacun des films est justement une démonstration poignante et dérangeante de ce qu'il considère être le drame du genre... Lire la critique de À nos amours

13 11
Avatar Ticket_007
7
Ticket_007 ·

A nos désespoirs

Je sais que je suis sûrement à contre courant envers l'avis des autres au sujet du film de Pialat. Je ne dois sûrement pas être assez réceptive pour cette forme, ce style qu’interprète Pialat. Je ne me suis jamais autant ennuyée. Le film ne fait que répéter comme son actrice principale, Sandrine Bonnaire, "je sais pas pourquoi, je pensais mais, je sais pas. Non mais je sais pas du tout. Et je... Lire la critique de À nos amours

15
Avatar NoomYenoh
2
NoomYenoh ·

A Sandrine

C'est peut être le plus beau film de Pialat. Sandrine Bonnaire est magnifique dans ce premier rôle. On comprend immédiatement en la voyant qu'être actrice, on l'est ou on ne l'est pas. La manière dont Pialat décrit la vie de famille ou plus précisément les rapports humains est d'une vérité éclatante : tout n'est qu'incompréhension entre les êtres, ce qui ne signifie nullement qu'il n'y a pas... Lire la critique de À nos amours

9
Avatar ecotone
7
ecotone ·

Un mauvais rêve pour une nouvelle vie?

Un film qui m'a profondément secoué et cela certainement parce qu'il laisse seulement deux issues possibles au sortir de l'adolescence. Être heureux ou ne pas l'être. Pialat retranscrit parfaitement les maux qui troublent les hommes, les démons qui agitent tout et un chacun. Une vision sensiblement pessimiste de la vie. Et puis, c'est peut-être parce que je m'y suis reconnu que je suis tant... Lire la critique de À nos amours

10 3
Avatar TueReves
8
TueReves ·

Mémoires d'une jeune fille dérangée

J’ai vu ça hier soir, par curiosité et je crois que c’était le premier film de Maurice Pialat que je regardais, la tronche de camisard mal dégrossi du bonhomme m’ayant toujours souverainement agacé. Et à la réflexion, je me dis que j’ai aussi vu Sous le soleil de Satan, qui m’a paru saisir certains des éclairs sombres du trop oublié Georges Bernanos et que la haine mutuelle... Lire l'avis à propos de À nos amours

5 1
Avatar Impétueux
5
Impétueux ·