Neil Jordan perd son âme à Hollywood

Avis sur À vif

Avatar DavidDIlbarritz
Critique publiée par le

Mais que fait un metteur en scène aussi sensible que Neil Jordan aux commandes de cet énième récit racoleur et simpliste d'autodéfense ?
Jodie Foster, au jeu plus varié que d'habitude, n'est décidément pas douée pour choisir ses scénarios.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 217 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de DavidDIlbarritz À vif