Affiche Accattone

Critiques de Accattone

Film de (1961)

  • 1
  • 2

Dans la tombe, dors en paix !

L’histoire d’Accattone est tirée d’un roman de Pasolini. Il nous y brosse le quotidien misérable d’un jeune proxénète amateur qui vit des activités de Maddalena, la femme qui travaille pour lui. Brusquement privé de moyen de subsistance, il va errer à travers les bidonvilles avant de tomber sur Stella, femme naïve pour laquelle il va essayer de changer son mode de vie. Une phrase, tirée de ses... Lire la critique de Accattone

22 2
Avatar FrançoisLP
8
FrançoisLP ·

Critique de Accattone par Alligator

On suit le parcours d'Accattone, un petit mac napolitain, un fainéant, harassé continuellement, il n'y a qu'à voir sa manière tassée de déambuler, de regarder le monde avec lassitude et irritation. Il survit. Mais sa désespérance profonde est outragée par une femme. Pour elle, par amour il va tenter de retravailler, en vain. Oeuvre puissante sur la misère de l'âme comme du corps, oeuvre sociale... Lire la critique de Accattone

6 1
Avatar Alligator
8
Alligator ·

Critique de Accattone par Cypress

Synopsis : Dans les faubourgs de Rome, Accatone, souteneur de son état, vient de perdre Maddalena, celle qui, pour lui, se livrait à la prostitution. Stella, sa nouvelle protégée, va bouleverser sa vie... C'est un film très tragique, il n'y a pas d'espoir pour Accatone. Le traitement poétique donné par Pasolini marque la différence entre ce qu'une simple chronique existentielle de l'italien néo... Lire la critique de Accattone

6
Avatar Cypress
9
Cypress ·

Critique de Accattone par Nicolas Montagne

Seul film néo-réaliste de Pier Paolo Pasolini,Accatone est un film éprouvant,que trop peu de spectateurs ont su apprécier à sa juste valeur. Sous une histoire semblant misérabiliste à souhait et portée par un auteur qui n'est pas son élément, Accatone se révèle être un film sensible et intelligent sur l'acceptation de sa turpitude et la sensibilité. Héros tragique,inconscient de ce qui se trame... Lire la critique de Accattone

3
Avatar Nicolas  Montagne
7
Nicolas Montagne ·

Sans pitié

Âpreté est le mot qui me reste à l’esprit après avoir visionné le premier long métrage de Pier Paolo Pasolini. Tout est rugueux, aride dans ce film : les décors, le propos, les dialogues. Il y a une violence qui traverse le film de bout en bout : Dans la condition des femmes, dans l’amitié masculine, dans le cœur du personnage d’Accatone. Comme si la dureté de la vie rendait insensible et ne... Lire l'avis à propos de Accattone

2
Avatar Elg
7
Elg ·

Sale ami

En prenant comme maitre étalon Salo, je m'attendais encore à un film coup de poing de la part de Pasolini (surtout vu le sujet). Au final j'ai trouvé le film assez désincarné. On ne s'attache à aucun personnage, et encore moins à Accattone qui est douloureusement antipathique. Il n'y a pas vraiment de morale forte non plus. Seul la scène où il rêve est assez réussie, et donne un peu de peps... Lire l'avis à propos de Accattone

3
Avatar LAH
4
LAH ·

Tribulations d'un italien en Italie

Si je reconnaîs des qualités au début du film, j'ai eu un peu de mal à accrocher. En effet, si l'ambiance du quotidien de ces jeunes voyous des rues m'a plu, parce que forcément le film est attaché au réel et donc vrai, il manquait quelque chose à mon goût, un point d'accroche. Je l'ai presque trouvé lors d'une scène au commissariat, lorsque la femme d'Accattone, remarquablement filmée, est... Lire la critique de Accattone

Avatar hpjvswzm5
7
hpjvswzm5 ·

Che vergogna.

Les faubourgs de Rome, ces terrains vagues avec de grands ensembles en construction dans le fond. Ces rues avec de petites bicoques et des enfants qui trainent. Les bandes de ragazzi qui font des conneries à la nuit tombée, près de la voie de chemin de fer. Vittorio, dit Accattone, traîne ses savates avec une bande de bons à rien. Il fait tapiner Ascenza et fait des défis idiots, genre sauter... Lire la critique de Accattone

Avatar zardoz6704
9
zardoz6704 ·

Rome - Après la ville ouverte...

Un portrait de la Rome misérable des faubourgs. Le patois, la misère et la délinquance. Rien n'a changé ? Pasolini regarde le monde où il vit avec acuité. Même le héros s'étonne quand il sait que Stella est gentille et Romaine... Lire la critique de Accattone

Avatar Jérôme Lefebvre
8
Jérôme Lefebvre ·

Critique de Accattone par Steph69008

Pour en savoir plus sur ce cinéaste-poète, l'Institut Lumière organise une conférence le mardi 9 avril dans le cadre de la rétrospective Pier Paolo Pasolini. La conférence sera donnée par Hervé Joubert-Laurencin, spécialiste de Pasolini, professeur de cinéma à l'Université de Paris Nanterre puis à 21h il présentera le film "Accatone". Lire l'avis à propos de Accattone

Avatar Steph69008
8
Steph69008 ·
  • 1
  • 2