Affiche Ad Astra

Critiques de Ad Astra

Film de (2019)

[Ciné Club Sandwich] Dans l'espace, personne ne vous entendra parler de vos daddy issues

DISCLAIMER : La note de 5 est une note par défaut, une note "neutre". Nous mettons la même note à tous les films car nous ne sommes pas forcément favorable à un système de notation. Seule la critique ci-dessous reflète donc notre avis (attention, il se cache parfois sous une bonne couche de second degré). DISCLAIMER 2 : Cette critique contient des... Lire l'avis à propos de Ad Astra

73 8
Avatar Larrière_Cuisine
5
Larrière_Cuisine ·

Ulysse, Oedipe et Freud sont dans un vaisseau...

Au risque de choquer et de me faire passer pour mec sans le moindre goût ou dénué d'exigences esthétiques , Ad Astra est un film qui ne m'a pas touché une seule seconde. C'est étonnant etant donné que je suis plutôt sensible à la déprime existentielle en général et encore plus à la SF en particulier. Imaginez donc ce que le mélange des deux aurait du provoquer en moi! Et non. Rien du... Lire la critique de Ad Astra

97 45
Avatar Samu-L
6
Samu-L ·

L'espace d'un instant

Il faut se rappeler l'image finale de The Lost City of Z : celle de cette femme qui franchit symboliquement une porte ouverte sur la jungle pour se lancer à la recherche de son mari disparu. Ce motif constitue le coeur de Ad Astra aujourd'hui. Comme celui de l'explorateur. Mais là où Charlie Hunnam était un passionné d'aventure en... Lire l'avis à propos de Ad Astra

169 24
Avatar Behind_the_Mask
9
Behind_the_Mask ·

La gravité et la pesanteur

La quête du père qui s’est fait la malle est un thème classique de la littérature ou du cinéma. Clifford (Tommy Lee Jones) le père de Roy Mac Bride (Brad Pitt) n’a quant à lui pas lésiné sur la distance, ayant mis sa femme et leur fils à pas moins de 4.69 milliards de kilomètres soit du côté de Neptune. Avant de disparaitre des radars. Laissé pour mort. Alors forcément quand on annonce au... Lire la critique de Ad Astra

93 55
Avatar Théloma
5
Théloma ·

Vers les étoiles, la polémique !

Ceux qui adorent, vantent les mérites de : - la mise en scène, à la fois classique et inspirée de James Gray, - l'interprétation bouleversante de Brad Pitt, qui est, lui, très près des étoiles, - la persistance d'un auteur décidé à décliner ses obsessions sur les relations père - fils dans tous les contextes possibles, du polar mafieux à l'exploration... Lire l'avis à propos de Ad Astra

88 33
Avatar Eric BBYoda
7
Eric BBYoda ·

Fade Astra

Et en voilà un de plus. Un auteur supplémentaire qui se risque à explorer l’espace… L’air de rien, en se lançant sur cette voie, James Gray se glisse dans le sillage de grands noms du cinéma tels que Stanley Kubrick, Andreï Tarkovski, Ridley Scott, Danny Boyle, Alfonso Cuaron ou bien encore Christopher Nolan. Autant de noms prestigieux – décriés parfois – pour qui ce passage à travers cette... Lire la critique de Ad Astra

184 11
Avatar l'homme grenouille
5
l'homme grenouille ·

« Le silence éternel de ces espaces infinis m'effraie. »

Film absolument sublime, sans nul doute le meilleur Gray que j'ai pu voir et l'un des meilleurs films se déroulant dans l'espace. J'ai été totalement bluffé, je me doutais bien que le véritable sujet du film allait être la relation père/fils, puisque l'on sait que James Gray est un réalisateur très porté sur les dilemmes familiaux où le protagoniste principal doit choisir entre les siens et... Lire la critique de Ad Astra

102 15
Avatar Moizi
9
Moizi ·

Sonny for nothing

Le plan d’ouverture suffit à rassurer l’amateur de James Gray qui pouvait craindre de le voir s’abimer dans une superproduction où il aurait dissout la force de son écriture qui égrène ses (trop rares) films depuis 25 ans : Ad Astra sera une nouvelle version d’un des portraits torturés dont il a le secret, dans une quête (du père, du sens, du... Lire la critique de Ad Astra

205 13
Avatar Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper ·

Brad Astra

En 2013, à sa sortie, Gravity secouait le cocotier du film spatial en proposant une expérience riche et spectaculaire qui semblait bien partie pour faire date. Evidemment, le futur donnera raison à cela puisque fleuriront très vite des projets à la fois ambitieux (Interstellar) et personnels (First Man) traitant du sujet, pour enfin arriver à ce Ad Astra de James Gray, première incursion de... Lire la critique de Ad Astra

27 4
Avatar Wahrgh
7
Wahrgh ·

Et ta mère Brad ? Elle est où ta mère ? Ad astra 2. Bientôt dans vos salles.

Critique faite de spoil ! Entre les singes carnivores de l'espace, les pirates de l'espace qui font des head shot sur un mec dont on se contrefiche, un tunnel lac sous terrain > réacteur de fusée, un bouclier qui permet aux astéroïdes de Neptune de ne pas abimer le joli minois de Brad, des voyages Neptune - Terre qui durent le temps d'une barbe de quatre jours (même Ouigo... Lire la critique de Ad Astra

66 7
Avatar Octopus
4
Octopus ·