A LA FOIS PURE EXPERIENCE SENSORIELLE ET BOULEVERSEMENT PHILOSOPHIQUE...

Avis sur Ad Astra

Avatar steve0333
Critique publiée par le

Qu'on se le dise, Mr James Gray est notre plus grand cinéaste actuel. Après son magistral LOST CITY OF Z - pure odyssée métaphysique dans les profondeurs de la jungle et de l'esprit, il nous signe ce sublimissime AD ASTRA, nouvelle grandiose peinture cinématographique (plans et effets immersifs et de toute beauté) mais aussi et surtout un nouveau voyage mental, mais cette fois ci encore plus poussé qu'à l'accoutumée, si l'on se réfère à la proximité plus que jamais intense de notre personnage principal et donc de ses pensées. AD ASTRA se révèle être une véritable aventure intimiste, l'immensité de l'espace n'étant qu'un simple subterfuge, au mieux une nécessaire illustration de la grandeur et l'ambition de la quête poursuivie. Interprété par Brad Pitt (un mot sur lui : il n'a jamais été aussi beau, son jeu mélancolique si juste, probablement sa plus grande prestation), le personnage doit se libérer d'un poids psychique, et la fin en dévoile l'issue et je n'ai rarement été aussi bouleversé. Vous savez, cet acharnement psychique et moral que l'on peut intérieurement se trimbaler sur un événement et/ou une personne, nous empêchant de vivre pleinement sa vie et de profiter réellement des "vraies" choses, là devant sous notre nez. Je vous le redis, la fin est à ce titre terriblement révélatrice et touchante et achève cette oeuvre fabuleuse et profonde. Chez cet auteur soucieux, il est vrai que les dédales mentaux peuvent prendre une apparence froide et inaccessible. Or, il n'en est rien. Chez Gray, on est dans l'atmosphère glaciale de l'espace et pourtant la chaleur humaine est plus que jamais bien présente, les questionnements existentiels nous enveloppant et nous réchauffant l'âme. Moi je dis chapeau et je me laisse emporter.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 125 fois
2 apprécient

Autres actions de steve0333 Ad Astra