Affiche Addicted to Love

Critiques de Addicted to Love

Film de (1997)

Dans un registre convenu

"Addicted to Love" a l'insigne mérite, par rapport au tout-venant boueux de la comédie sentimentale grand public US, de travailler sur des sentiments peu reluisants, mais bien humains : haine, envie, jalousie, trahison... De plus, tout cela fonctionne pour une fois plutôt bien, avec un certain sens du burlesque et un humour plus corrosif qu'à l'ordinaire, et malgré une Meg... Lire la critique de Addicted to Love

Avatar Eric Pokespagne
6
Eric Pokespagne ·

Fenêtre sur cour ?

A ma grande surprise, le film est réalisé par un certain Griffin Dunne. Pour ceux qui ne le connaissent pas, c'était le héros de After hours, de Martin Scorsese ! Comme quoi... Bref, tout ça pour dire que ce monsieur Dunne (qui est un second rôle très employé dans le cinéma américain) a réalisé tout un tas de comédies romantiques, dont ce premier film, qui capitalise sur le fort capital de... Lire l'avis à propos de Addicted to Love

Avatar Boubakar
3
Boubakar ·

Critique by NєσLαιη

Un final sans réel énergie et prévisible pour ce film romantique avec un début plus aimable et séduisant. Très basique mais le cast se donne, Tchéky Karyo et ses nerfs, et l'actrice Meg Ryan qui reste dans ce film encore attirante, il faut bien le préciser car depuis elle est tomber si bas. Lire la critique de Addicted to Love

Avatar NєσLαιη
4
NєσLαιη ·

Amour quand tu nous tiens ...

Griffin Dunne, réalisateur de comédie romantique à la con, signe ici sa première réalisation en compagnie de Matthew Broderick et Meg Ryan qui forment un assez bon duo à l'écran. Le film est donc une comédie romantique qui détend mais qui est loin d'être profonde, drôle et qui nous pousse à réfléchir un peu, c'est le genre de comédie romantique qu'on peut regarder avec plaisir le Dimanche aprèm... Lire l'avis à propos de Addicted to Love

1
Avatar P-D
5
P-D ·

Critique de Addicted to Love par Alligator

Petite tentative pour faire évoluer la conception de la comédie romantique. Deux rejetés passent leur temps à épier de manière obsessionnelle leurs ex. Meg Ryan se la joue plus qu'elle ne joue dirais-je si j'étais mauvaise langue. Karyo me tape sur les nerfs. Et Borderick est assez satisfaisant. Le film est gentil, sans plus, si ce n'est cette bonne idée générale. C'eut pu faire un très bon film... Lire la critique de Addicted to Love

1
Avatar Alligator
5
Alligator ·