Affiche Adieu ma concubine

Critiques de Adieu ma concubine

Film de (1993)

  • 1
  • 2

Chef-d'oeuvre absolu.

Le film de Kaige est certainement l'un des meilleurs long-métrages qu'il m'ait été donné de voir dans ma vie. Dire qu'il a été un véritable choc est un euphémisme, de l'esthétique aux personnages, de l'époque dépeinte à l'opéra chinois si particulier tout est porté au pinacle de l'art cinématographique. La richesse de ce film réside surtout dans le brouillement des frontières entre les... Lire l'avis à propos de Adieu ma concubine

38
Avatar Regard-Humain
10
Regard-Humain ·

"Un sourire, viennent dix mille printemps. Une larme, passent dix mille automnes."

Film lyrique, historique, mais aussi un peu glauque à cause de la présentation d'un extrémisme artistique chinois qui semble ne pouvoir éclore que dans la souffrance, l'humiliation et d'autres horreurs qui font écho à un tas de stéréotypes ici confirmés par un regard autochtone. Malgré tout, c'est indéniablement l'humanité des personnages qui ressort, personnages en constante quête d'amour et de... Lire l'avis à propos de Adieu ma concubine

11
Avatar Amrit
7
Amrit ·

霸王別姬

Dure. La vie est dure. Alors que je morfondais dans mon fauteuil en suédine bleue durant ce morne lundi après-midi dans un ennui des plus complet, ne profitant même pas de mon jour de congé pour me taper l’intégral des oeuvres cinématographiques de Luc Besson pour m’achever dans mon élan de nullité, je décidais de sortir de cette haine profonde envers l’humanité venant sporadiquement au fil des... Lire l'avis à propos de Adieu ma concubine

11
Avatar P-D
7
P-D ·

Critique de Adieu ma concubine par lord2laze

Pas du tout fan de cinéma asiatique en général, je suis tombé dessus hier soir à la télé, et je me suis dis "pourquoi pas". C'est l'histoire de deux artistes d'opéra Chinois, Cheng (qui joue la concubine en travesti dans l'opéra), Duan (qui joue le roi dans cette même pièce) et Juxian, ancienne prostitué qui devient l'épouse de Duan au tiers du film. Ce film est une fresque... Lire la critique de Adieu ma concubine

2
Avatar lord2laze
8
lord2laze ·

Pudeur et poésie.

Pas certain que ce soit parfaitement juste, mais du moins, le peu que j'ai vu du cinéma chinois m'a montré quelque chose de pudique et surtout de très poétique. Alors certes je me suis parfois ennuyé et j'ai eu quelques phases où je décrochais mais avant tout, Adieu ma concubine est envoutant par ses plans magnifiques ses couleurs éclatantes, ainsi que ses costumes, ses maquillages... Non,... Lire la critique de Adieu ma concubine

6 1
Avatar Rask0lnik0v
8
Rask0lnik0v ·

Les comédiens

Enfant Douzi se voit confier par sa mère à l’académie de l’opéra de Pekin. Il y fait la rencontre de Shitou qui va le prendre sous son aile pendant leur formation et les brimades quotidiennes de leurs maîtres. Plus tard il deviennent amants et acteurs principaux du classique de l’opéra chinois « adieu ma concubine » leur histoire croise celle de leur pays, l’occupation japonaise, la montée du... Lire la critique de Adieu ma concubine

1
Avatar ROUB_ELDIABLO
9
ROUB_ELDIABLO ·

Pour Leslie Cheung et Gong Li

Derrière un indiscutable académisme esthétique (très caractéristique a priori du cinéma chinois "officiel"), "Adieu Ma Concubine" dissimule, pour notre plus grand plaisir, un récit ambitieux, entremêlant trois sujets : une tumultueuse histoire d'amitié (et d'amour), la vision d'un demi-siècle d'histoire de la Chine, et une réflexion sur l'opposition (irréconciliable) entre la... Lire l'avis à propos de Adieu ma concubine

3
Avatar Eric BBYoda
8
Eric BBYoda ·

Adieu à Leislie Cheung, acteur légendaire

L’œuvre de Chen Kaige est sans nul doute un des meilleurs films que j’ai eu l’occasion de regarder, et je comprends mieux à présent pourquoi ce film a reçu la palme d’or au Festival de Cannes. Il faut d’abord saluer le scénario époustouflant, scellant le destin de l’opéra de Pékin et de ses loyaux « serviteurs » au travers de l’histoire de la Chine, de ses années de troubles politiques et... Lire la critique de Adieu ma concubine

2
Avatar Hidelirium RB
10
Hidelirium RB ·

Des larmes sur les joues

Il est impossible d'expliquer ce film, d'en faire une critique constructive, je peux simplement dire que c'est un chef d'oeuvre absolu, une réussite, un choc inoubliable, magnifique, marquant, théatral, dramatique, qu'il est d'une grandeur. Les acteurs, le scénario, la réalisation, la photographie. Tout. Adieu Ma Concubine, tout comme In The Mood For Love, fait grandir la place du cinéma... Lire la critique de Adieu ma concubine

2
Avatar Florent Marotel
7
Florent Marotel ·

Auf Wiedersehen, goodnight

Retraçant un grand pan de l'Histoire de la Chine par le biais du parcours de ces deux orphelins dont toute la vie tourne autour de l'opéra, Adieu ma concubine est une longue fresque de près de 3 heures. Une longueur que l'on ressent par moment, malgré la prestation sans faille de Leslie Cheung. De plus, il est difficile pour quelqu'un de non initié de comprendre l'opéra de Pékin et... Lire l'avis à propos de Adieu ma concubine

3 1
Avatar Willy Zacc
5
Willy Zacc ·
  • 1
  • 2