Plus politique qu'il n'y paraît

Avis sur Affreux, sales et méchants

Avatar hubertguillaud
Critique publiée par le

La comédie féroce de Scolla, qui use de la provocation sociale grand-guignolesque, pour dénoncer la dislocation totale des rapports sociaux dans cette famille du sous-prolétariat romain à une époque où celle-ci restait encore, malgré toutes ses tares, la dernière forme de cohésion sociale, souligne par l'ironie ce qui va la faire tomber, éclater, disparaitre. Bien plus politique qu'il n'y paraît !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 245 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de hubertguillaud Affreux, sales et méchants