Cauchemar urbain et nocturne

Avis sur After Hours

Avatar Ugly
Critique publiée par le

Parfois, s'intéresser à une belle inconnue vue dans un fast-food, ça peut mener loin, ce film en est la preuve. Mélange de comédie loufoque, de film noir, de farce graveleuse, c'est un bad trip étourdissant de la paranoïa urbaine, une cavale nocturne de l'insomnie, une histoire de fous virant à l'absurde menée avec sa virtuosité coutumière par Scorsese. Il utilise un réseau de coïncidences parfaitement agencées qui évite de révéler son mode d'emploi trop significatif par des parasitages plus ou moins brutaux et des éclairs insolites qu'on a l'habitude de rencontrer chez Marty qui dresse un portrait de New York dans ce qu'il y a de plus imprévisible voire même dérangeant, en soulignant des détails étranges et saugrenus. C'est presque une descente aux enfers pour le personnage ahuri incarné par Griffin Dunne, héros malgré lui de cette nuit de galère, un gars bien rangé de l'Upper West Side qui vient à Soho, opposition de 2 quartiers, de 2 mondes différents.
Le réalisateur mène de façon survoltée et brillante cette virée cauchemardesque au coeur d'un New York nocturne effrayant grâce à un montage et une mise en scène remarquables, avec une caméra très mobile qui suit les personnages. Mais pour éviter un fond trop dramatique, Scorsese n'oublie pas de traiter le tout sur un ton de comédie, mais d'humour noir bien évidemment. Pour moi, c'est un de mes Scorsese préférés, il doit aussi beaucoup à ses acteurs, Griffin Dunne en premier, mais aussi la charmante Rosanna Arquette, Linda Fiorentino, John Heard, Terri Garr, Thomas Chong, Cheech Marin, Catherine O'Hara, Will Patton, Verna Bloom ou Bronson Pinchot qui tous incarnent une faune de personnages singuliers et pittoresques.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 261 fois
24 apprécient · 3 n'apprécient pas

Ugly a ajouté ce film à 4 listes After Hours

Autres actions de Ugly After Hours