Affiche Aftermath

Critiques de Aftermath

Court-métrage de (1994)

  • 1
  • 2

Ça va trancher, chérie...

Je ne parvenais pas à trouver le sommeil, je traîne sur le net de ci et surtout de là et je découvre cette trilogie inconnue jusque alors pour moi, celle de la mort, de Nacho Cerda. Je regarde donc le premier court court-métrage, « Awakening », qui fut divertissant, voir intéressant. Bon. Je n’ai toujours pas sommeil. Je passe alors au second volet, ce fameux « Aftermath », sensé me... Lire l'avis à propos de Aftermath

26 7
Avatar Pravda
5
Pravda ·

Trilogie de la mort, volume 2

Dans notre société matérialiste, il existe peu de tabou. Si ce film est insupportable, ce n'est pas tant à cause de ses images, mais justement parce qu'il franchit clairement ce qui est peut-être le tabou ultime, la nécrophilie. Le film est bref (une demi-heure), mais le cinéaste parvient à prendre son temps pour implanter une ambiance. Et ça commence dès le générique, où on voit un chien écrasé... Lire la critique de Aftermath

17 21
Avatar SanFelice
8
SanFelice ·

Critique de Aftermath par stupidocratie

Deux adjectif peuvent ressortir après avoir vu Aftermath : * Insoutenable, du fait du réalisme des actes chirurgicaux (je ne suis pas un spécialiste non plus, mais ça colle à ce que je pourrai imaginer de la réalité) et de la perversion symbolisée par l'acteur Pep Tosar. Tout est montré au spectateur, du début jusqu'à la fin. * Magnifique, par la réalisation de Cerna qui m'a ouvert à... Lire l'avis à propos de Aftermath

4
Avatar stupidocratie
9
stupidocratie ·

Critique de Aftermath par Estiti

Déranger pour déranger, c'est un peu l'unique but de ce court-métrage. Je ne suis pas un grand sensible quand il est question de sang, de boyaux ou de sciage de crâne, mais par contre la nécrophilie... Vous me comprenez. Ainsi, la première partie du film ne m'a pas dérangé et ne m'aurait pas empêché de m'enfiler un McDonald's tout en regardant ces actes de découpages de corps & de lancers de... Lire l'avis à propos de Aftermath

3
Avatar Estiti
5
Estiti ·

Fantasmes morbides

Jamais la nécrophilie n'aura été aussi bien filmée que dans ce court métrage. Une ambiance lourde, malsaine, tout se joue dans les regards et dans les actes. La tension est palpable. Si je devais faire une comparaison, je rapprocherai Aftermath de Cutting moments de Douglas Buck. L'atmosphère est à couper au couteau et on sent dès le départ qu'il va se passer quelque chose d'atroce. Et on ne... Lire l'avis à propos de Aftermath

3
Avatar trancer4ever
9
trancer4ever ·

Dis toutou, tu reprendras bien un peu de coeur humain?

Ma critique, j'en ai bien peur, ne tiendra que sur quatre ou cinq lignes tellement j'ai trouvé Aftermath vide. Une salle, deux mecs qui font des autopsies (enfin, c'est vite dit), un protagoniste quitte les lieux et laisse notre cher chirurgien seul au début de son pétage de plomb. La nécrophilie, ultime tabou me direz-vous? Et bien ça n'apporte rien de rien. Seul points positifs...certains... Lire la critique de Aftermath

Avatar minooouche
3
minooouche ·

La petite morte

Court métrage assez surprenant où sexe et gore se côtoient comme larrons en foire ; au fond, ce sont là les ingrédients de bonnes petites productions horrifiques, mais le traitement est légèrement différent. Le scénario est très minimaliste, on nous présente simplement la passion morbide d'un homme. Ce qui surprend, c'est le traitement : l'auteur ne nous présente pas ça comme un mal,... Lire la critique de Aftermath

1 4
Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·

Et le crime osa...

Après un premier court métrage pour le moins réussi et singulier ( l'étrange Awakening ) Nacho Cerdà réalise en 1994 Aftermath, un film particulièrement éprouvant et dérangeant nous plongeant dans l'Horreur du sixième sous-sol d'une morgue... D'assez courte durée Aftermath constitue le second volet d'une trilogie ayant pour sujet la Mort et ses retombées. Nacho Cerdà y dresse le... Lire la critique de Aftermath

Avatar stebbins
9
stebbins ·

Une remontée gastrique.

Dès le début, on est pris au coeur par la vision d'un chien et de ses entrailles éparpillées sur le sol. Ensuite quand vient le moment des autopsies des deux corps par les deux médecins légistes, on monte en pression en voyant le déroulement de ce qui arrivera à notre mort, la liste des outils, la découpe du cadavre.. Plus la scène continue, plus le second médecin monte en pression dans une... Lire la critique de Aftermath

1
Avatar Delphine Reilsem
2
Delphine Reilsem ·

Critique de Aftermath par HenriMesquidaJr

Insoutenable et terriblement pervers: un film ou l'on découpe les morts à la morgue avec tout le réalisme voulu pour finir par une scène de nécrophilie. On aura rarement fait plus horrible. Après on n'est pas obligé de regarder non plus. Lire l'avis à propos de Aftermath

Avatar HenriMesquidaJr
6
HenriMesquidaJr ·
  • 1
  • 2