Avis sur

Aftermath par Aurélien Boucher

Avatar Aurélien Boucher
Critique publiée par le

Après avoir perdu sa femme et son enfant dans un accident d'avion dû à l'erreur d'un contrôleur aérien, un homme tente de se venger, par tous les moyens… L'histoire s'inspire de celle de Vitaly Kaloyev et de l'accident aérien d'Überlingen.

Après quelques retour au cinéma, le Gouvernator Arnold Schwarzenegger se retrouve comme ses autres collègues de films d'action (Bruce Willis, Stallone) à jouer dans des petits films pour le marché de la vidéo. Et un de ses films est Aftermath, un drame inspirés de faits réels, sur l'accident aérien d'Uberlingen en 2002 et de la vengeance de Kaloyev qui a perdu sa femme et ses enfants lors de l'accident et qui cherche à se venger du contrôleur aérien.
Au final, c'est un bon petit film, mais ça reste hyper basique et qui ne "décolle" pas vraiment.
Déjà, chose qu'on peut lui accorder, c'est que n'est absolument pas un film d'action et de vengeance quand on a trop l'habitude de voir. On est clairement dans un autre genre, une sorte de film dramatique voir même psychologique. Schwarzenegger continu donc à changer de registre, au même titre que MAGGIE, bien que je trouve AFTERMATH plus réussi et prenant.
Le point le plus réussi et le plus marquant du film, c'est sans contexte son casting et principalement ses deux personnages principaux, tout les deux torturés psychologiquement. On a Scoot McNairy qui est très bon dans le rôle du contrôleur aérien qui se retrouve responsable malgré lui de l'accident d'avion, et qui est très mal vu pour ce qui s'est passé. Mais le plus important est bien sur Arnold Schwarzenegger dans le rôle de Roman, un bon rôle dramatique d'un homme fragile, torturé après la mort de sa femme et de sa fille enceinte et qui va sombrer dans la vengeance en faisant payer le responsable. La vengeance est traité dans ce film comme quelque chose de mal qui nous enfonce encore plus dans la punition, avec en plus à la fin le personnage qui ne veut plus vivre après son action horrible et qui veut qu'on lui tire un balle dans la tête. L'aspect dramatique et psychologique est assez bien mené, surtout en ce qui concerne la dépression nerveuse de Roman. Sinon, mis à part ça, le tout se laisse regarder sans grande surprise, et qui est très basique, même au niveau de la mise en scène.
Un bon film d'un autre registre pour Schwarzy, mais pas encore un véritable grand film pour le Gouvernator en dehors du cinéma d'action.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 37 fois
Aucun vote pour le moment

Aurélien Boucher a ajouté ce film à 5 listes Aftermath

Autres actions de Aurélien Boucher Aftermath