Aguirre ou la puissance du cinéma

Avis sur Aguirre, la colère de Dieu

Avatar Sutter_Kane62
Critique publiée par le

La première des collaborations entre les deux meilleurs ennemis du cinéma est un film intemporel, hypnotique et fascinant.
Un film puissant dû à la réalisation magistrale et jusqu'au boutiste de Werner Herzog et à l'interprétation de l'écorché vif Klaus Kinski. On pourrait parler pendant des heures de cette œuvre qui narre la quête d'une équipe de conquistador qui se révolte mené par Aguirre et qui court de plus en plus à sa perte.
Klaus Kinski porte le film par son regard hypnotisant et son interprétation habité et hallucinante d'un conquistador qui bascule dans la folie, Klaus Kinski est un acteur injustement oublié et Aguirre est sûrement l'un de ses plus grand rôles.
Un film qui vous hante longtemps encore après sa projection, tant la réalisation de Werner Herzog est splendide mêlant poésie et fantastique, on a même parfois cette impression de regarder un documentaire. Les plans sont magnifiques (l'abandon du cheval ou encore les singes qui envahissent le bateau) et les paysages sublimés par la caméra de Herzog d'ailleurs l'histoire derrière la réalisation de cette œuvre est captivante, Herzog étant un réalisateur qui n'a jamais hésité à mettre en danger ses acteurs et leurs faire parfois frôler la mort. Et puis il y a la musique de Popol Vuh qui renforce le coté mystique du film et qui rend un peu plus cette longue descente aux enfers encore plus angoissante.
Au delà d'une histoire de conquête de gloire et de fortune, Werner Herzog dresse le portrait de plusieurs personnages qui vont sombrer dans la folie et finir par s'entretuer car ils suivent aveuglément un leader. Un film captivant et inoubliable, l'un des plus grands chef d’œuvre du cinéma.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 266 fois
2 apprécient

Autres actions de Sutter_Kane62 Aguirre, la colère de Dieu