59, année adultère

Avis sur Aimez-vous Brahms...

Avatar Alexandre Katenidis
Critique publiée par le

59, année adultère

Françoise Sagan apprécie les histoires d'amour contrarié, et l'adultère constitue un merveilleux élément pour décliner ce thème. Ici, une femme mariée, Paule, s'éprend d'un jeune homme, d'une dizaine d'années de moins qu'elle.
Ce roman, assez court, décrit la douce pente vers laquelle elle se laisse aller, après les remords qu'elle ressent et sa lucidité. Elle y est aidée par un mariage devenu, au quotidien, assez fade. Et ce pauvre Roger, l'époux, sent le vent venir, et décline davantage, à chaque étape, dans la médiocrité.

L'intrigue, en elle-même, peut apparaître comme peu novatrice, voire comme manquant d'audace, ce qui est déjà moins vrai, mais tout tient au style, en grande part induit, et qui se fonde beaucoup sur le ressenti, qui est laissé en partie à l'imagination constructive du lecteur. Et le cadre temporel de sa sortie y fait aussi.
Plein de pudeur, ce roman court sait communiquer l'indicible, sans le décrire totalement, dans cette fin de décennie encore puritaine, et un peu hypocrite. Ce livre a donc fait grand bruit, et n'a pu que faire écho à Bonjour tristesse !, bombe de 1954.
Vous passerez un bon moment, à condition, évidemment, d'apprécier les histoires d'amour.

Lu en juillet 1993, à Paris, entre Duroc (7e), Auteuil (16e) et le boulevard Saint-Jacques (14e).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 55 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Alexandre Katenidis Aimez-vous Brahms...