A-4K-IRA

Avis sur Akira

Avatar Adinaieros
Critique publiée par le

Première fois au ciné, première fois en 4K et première fois depuis au minimum 10 ans (pas relu le manga dans la dernière décennie). Donc forcément avec un regard qui a changé. Et bien, soyons clair et direct : ça reste un monument du cinéma, magnifié par la salle et la qualité de la copie.

Déjà par la qualité technique. Je ne vois pas beaucoup de film d'animation qui soit aussi beau, même plus de trente ans après la première sortie. Ensuite, il est vraiment incroyable de voir que le Neo-Tokyo de 2019 (imaginé il y a des décennies de cela) soit aussi moderne. On se retrouve avec une société en ébullition, des politiques qui s'effacent face au militaire et surtout on a une jeunesse tiraillée entre engagement politique et un je-m'en-foutisme généralisé. La jeunesse, c'est sans doute le nerf de la guerre d'Akira : des enfants, des adolescents, à qui l'on demande de prendre des décisions d'adulte, dans un monde qui ne leur convient pas.

C'est la force du personnage de Kaneda qui semble traverser l'oeuvre sans réel but. Et c'est justement un peu ça, sa quête : déterminer quels sont ses buts, ce qu'il veut faire de sa vie. A un autre bout du spectre, Tetsuo lui cherche avant tout un contrôle sur sa vie ...et plus il a de pouvoir pour influer sur ses décisions, plus il perd le contrôle de lui même. Enfin Kei est celle qui a l'idée la plus précise de qui elle veut être et de ce qu'elle est prête à faire pour cela, mais elle sera celle qui se fera au bout du compte le plus manipuler. Est ce que c'est une vision pessimiste ? Sans doute un peu. Après, il y a une tout de même une réelle forme d'espoir qui apparaît à la fin du film.

Parlons justement de la fin. C'est peut être le seul point négatif d'Akira qui prend une bonne demi-heure à se tortiller plutôt que de conclure. Cela n'entache pas le film mais c'est vrai que ce dernier acte fonctionne moins bien que le reste (surtout à la 5e vision du film) : on sent que la structure est moins ferme que dans l'heure et demi qui précède.

C'est d'ailleurs l'une des différence de traitement avec le manga. Une autre ? Le film fonctionne davantage par son univers et les personnages qui vivent dedans que par des personnages avec des enjeux clairs (alors que dans le manga, les enjeux et les personnages sont beaucoup plus étoffés).

Cela reste cependant des détails face à la somme des qualités extraordinaires d'un des plus grands films d'animation de tous les temps qui brasse un nombre de thématiques hallucinantes. Il y a énormément de choses sur l'idéalisme, la science, la jeunesse, l'amitié, le déterminisme, le rapport de la société à ses individus, la violence, etc. Il y en a presque TROP : c'est foisonnant et ça dit énormément en peu de temps. Tout est maîtrisé mais ça ne s'arrête jamais et si j'ai pu lire des avis qui évoquent le rythme "lent" du film, j'avoue avoir un peu du mal à les comprendre : je trouve au contraire que le film est tellement chargé de thématiques, qu'il laisse tout juste la place pour les digérer.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 97 fois
2 apprécient

Adinaieros a ajouté ce film d'animation à 3 listes Akira

  • Films
    Cover Animation Lover

    Animation Lover

    Liste des films d'animation que j'ai vu ou envie de voir. Je ne met que les long métrages (donc pas les courts Pixar, pas les...

  • Films
    Illustration Films que j'ai en DVD

    Films que j'ai en DVD

    Avec : Fight Club, L'Esquive, Requiem for a Dream, Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain,

  • Films
    Illustration Planète Manga - Centre Pompidou

    Planète Manga - Centre Pompidou

    Les longs-métrages de l'excellent cycle manga du centre Pompidou. La programmation plus complète et avec les ateliers les...

Autres actions de Adinaieros Akira