👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

J'ai découvert la musique country et maintenant quand j'en écoute je chiale.

Ça faisait bien longtemps que je n'avais pas été dans un tel état en sortant d'une salle de ciné. Je pédalais hagard dans les rues de ma ville, tirant comme une désespérée sur ma clope et manquant de tuer 3-4 personnes au passage.
Ce film m'a touchée d'une force à laquelle je ne m'attendais pas. La bande annonce ne m'avait pas alléchée plus que ça mais j'avais du temps libre, il me fallait une séance à 18h, tout collait, bon.
Je m'attendais à une histoire d'amour "banale" (tout en sachant que ce serait un film flamand, qui ne manquent jamais de trouver leur originalité), mais c'est tellement plus que ce film nous présente.
C'est un film sur l'humain, avec des personnages terriblement humains, un film sur le malheur, le désespoir, un film sur l'amour mais sans propagande, un amour qui semble évident et fort mais qui ne peut survivre à toutes les épreuves, un film sur les croyances, sur la manière de continuer à vivre après une perte terrible, un film sur la solitude...mais sans jamais tomber dans le cliché ou l'exagération larmoyante.
Bien différent du premier film de Felix Van Groeningen, "La merditude des choses", qui était très bien mais moins mature au niveau de la qualité, de la force des images, de la construction des personnages et de l'histoire, "Alabama Monroe" est un film qui ne peut laissez le spectateur indifférent. Ici, chaque séquence est puissante, par les acteurs et leur jeu terriblement juste et sincère, par le scénario, très bien ficelé, fin et qui ne manque pas d'humour non plus, par les cadrages, les lieux...
Le vrai point faible de ce film, car oui il y en a, me semble être la longueur. Il y a certains plans assez répétitifs dont on pourrait se passer et qui ne font pas vraiment avancer l'histoire ni ne la servent, et la dernière demi-heure devient un peu difficile,le film perd de sa finesse en ajoutant pas mal de pathos souvent inutile. (une critique qui me semble bien trop exagérée mais néanmoins intéressante sur cette question de la souffrance dans ce film: http://www.senscritique.com/film/Alabama_Monroe/critique/25434818 ).
Je reste tout de même conquise par ce film, il vaut vraiment la peine d'être vu, et vous hante encore bien loin de la salle et de son générique bluegrass ...
CamilleF
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 8 ans

Alabama Monroe
HugoLRD
9

Van Groeningen, le bluegrass, de l'amour et des étincelles.

Un vrai coup de coeur. La bande annonce, pourtant, ne paye pas de mine. On s'attend à un petit film sympa mais sans grande originalité. Et pourtant, c'est tout le contraire. Le film, tout en...

Lire la critique

il y a 8 ans

96 j'aime

13

Alabama Monroe
Sergent_Pepper
7

Perdre un enfant par la main

La mort d’un enfant fait partie de ces sujets si délicats qu’en traiter revient à entreprendre l’ascension d’une planche savonneuse : à tout moment, on prend le risque de déraper. Felix van...

Lire la critique

il y a 5 ans

67 j'aime

4

Alabama Monroe
Grard_Rocher
9

Critique de Alabama Monroe par Gérard_Rocher

Didier dit "Monroe", vit en Flandre où il possède un ranch. Pas étonnant pour un amoureux de l'Amérique et de sa musique. Il joue du banjo dans un groupe de bluegrass country fondé avec quelques...

Lire la critique

il y a 6 ans

63 j'aime

39

Ilo veyou
CamilleF
10
Ilo veyou

Critique de Ilo veyou par CamilleF

Cet album est mon coup de coeur de l'année, c'est une ode aux mots, aux sensations, un voyage à travers la voix et ses possibilités, c'est de la poésie pure, de la tendresse, de la force, de l'humour...

Lire la critique

il y a 10 ans

12 j'aime

1

Chante ton bac d'abord
CamilleF
7

C'était nous

Qui qu'on soit, ce documentaire nous émeut, parce qu'on les connaît ces jeunes et ces parents. C'est nous, avant ou après, c'est nos potes c'est les parents de nos potes. Quand ils chantent -parce...

Lire la critique

il y a 7 ans

10 j'aime

2001 : L'Odyssée de l'espace
CamilleF
9

L'expérience.

2001 l'Odyssée de l'espace, c'est ma plus belle expérience de cinéma, ma plus forte, ma plus dingue. Déjà, oui, j'ai eu la chance de le voir au cinéma lors d'une rétrospective (merci à ceux qui...

Lire la critique

il y a 8 ans

8 j'aime

2