Captain Arnaque

Avis sur Albator, corsaire de l'espace

Avatar RLyah
Critique publiée par le

Voir l'adaptation en image de synthèse dernier cri de l'animé du captain Badass, souvenir d'enfance ému, ça fait envie.

Etre ébloui par la splendeur de l'image, c'est prometteur.
mais ce film est extrêmement décevant.

Oui, l'image est sublime, on en prend plein les yeux. C'est un régal à regarder, et pour ça, ça vaut le coups de voir le film. Les combats spatiaux sont de toute beauté, les moindres détails sont jouissifs. L'Arcadia a lui seul est un bijou.
Mais pour le reste...

Le scénario est loin de casser trois pattes à un canard galactique. On tombe dans les termes alambiqués pour donner une fausse profondeur et une fausse complexité au film. Genre les oscillateurs de la causalité. C'est vraiment décevant, et ça perd le spectateur qui passe son temps à ce demander ce que les personnages font. Oui, c'est difficile de pondre un scénar digne de ce nom à une série mythique qui a eu le temps de se développer un complexité et profondeur, mais là, c'est vraiment la grosse débâcle.

Les personnages sont ultra cliché. On se croirait dans un FF non seulement pour l'esthétique mais aussi parce qu'on retrouve les gros archétypes de la série -et de bon nombre d'autres. Le petit minet héros de la série, le pseudo grand prêtre qui se complaît dans l'illusion, le méchant militaire qui ne veut rien comprendre et passe tout le film les sourcils froncés... Tout ça ne vole pas très haut. Aucun personnage n'inspire la sympathie. Entre la jeune girouette, la vieille groupie transie, il n'y a personne pour sauver les meubles, même pas Albator, lupanar de selles molles! Oui, il est classe, mais au final, il est plus risible qu'autre chose, la faute au syndrome Drizzt Do'urden dont il semble atteint, mais surtout à cause des effets qui l'accompagnent dans tous ses mouvements. En tête, je vous présente le patch magique, qui semble avoir pour effet secondaire une légère brise marine qui agite les cheveux de façon théâtrale. Ou le rejeté de cape dramatique quand on se tourne. Au final Albator est une belle potiche. Tant qu'il pilote son vaisseau avec subtilité, ça va très bien. Mais il ne faut pas qu'il bouge ou qu'il parle.
Toutes les situations sont capillotractées. On nous sort des armes de la mort qui tue, des armées immenses. On ne sait pas à quoi ça sert, on ne sait pas ce qui se passe. De toute façon l'Arcadia est en God mode et rien ne peut l'arrêter. C'est assez fatiguant.

On enchaîne les situations risibles, les retournements de veste du jeune clone d'Albator, les batailles incompréhensibles, avec de plus en plus de lassitude. Si on se contente de regarder ça va. Même les personnages n'ont pas l'air de savoir ce qu'ils foutent.

Donc, pile la moyenne. Image sublime. mais histoire massacrée, bâclée et ridicule.

Dommage. Mais ça m'a donné envie de (re)voir les animés, et ça c'est quand même positif.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 236 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de RLyah Albator, corsaire de l'espace