Moins bien que les muets... mais quand même

Avis sur Alexandre Nevski

Avatar Jduvi
Critique publiée par le

Ça se confirme : c'est dans les muets qu'Eisenstein donne toute sa mesure. Alors que ces derniers sont d'authentiques chefs d'œuvre, ses films parlants ne sont QUE de grands films. Il semble aussi que Staline l'ait bridé dans sa créativité, notamment concernant le montage, jugeant cela trop "intellectuel". Un crime de plus à l'actif du bonhomme.
Très manichéen, mais ça c'est le cas de tous ses films et ce n'est pas grave. La longue scène du combat - la moitié du film - est de toute beauté. J'ai pensé à celle de Falstaff d'Orson Welles. Les plans sur le lac, avec ce ciel, mangeant l'écran, et puis, bien sûr, la fameuse scène de la glace qui se fend : la tunique qui glisse dans l'eau m'a fait penser à la chevelure qui glisse le long du pont ouvrant dans "Octobre",
Eisenstein avait la chance d'avoir à sa disposition d'énormes moyens, mais il savait les utiliser. Personne ne filme comme lui les mouvements de foule !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 100 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Jduvi Alexandre Nevski