Advertisement

L'éducation d'Alice

Avis sur Alice in Wonderland: A Musical Porno

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

J'ai été surpris en apprenant que la fille de Laurence Fishburne était entrée dans le monde du porno ; selon la jeune fille, le porno est un genre idéal pour se faire remarquer et ensuite faire des 'vrais' films. Curieuse théorie. Kristine Debell a pourtant suivi ce conseil, 30 ans plus tôt! En tant que premier rôle au cinéma, on lui proposa cette adaptation du roman de Lewis Carroll, mélangeant à la fois le musical et la pornographie.

En fait c'est plutôt intelligent comme concept! Et il fallait bien se trouver dans les années 70 pour que quelqu'un ait cette brillante idée. Alice au pays des merveilles est une métaphore sur la maturité. Y ajouter du sexe, ne fait que renforcer le propos. Le côté musical, en revanche, vient renforcer l'idée de rêve dans le film.

Bonne idée, oui! Bon traitement, bof. DIsons que ça manque de peps, de bons dialogues, de bonnes chansons. Tout est un peu kitsch et sympa, mais franchement ça aurait pu être beaucoup mieux, plus osé, plus ingénieux. Malgré cette volonté de raconter une histoire (adapter), on ne ressent pas assez les personnages comme des entités vivantes, et finalement, ça ne dépasse que trop rarement le statut amateur lié aux productions porno.E fait il manque d'un peu de tout pour que le filmsoit réussi. Décors pas assez kitsch ou trop kitsch, acteurs pas assez mauvais ni assez bons, histoire pas assez délirante ou trop délirante... en fait, les auteurs semblent le cul entre deux chaises. Même en tant que porno, ce n'est pas ce qu'il y a de plus extra (20 minutes avant d'enfin sentir une excitation). C'est dommage! Néanmoins, ça reste un divertissement amusant, et l'effort est louable.

Bref, un film assez particulier, sous forme de brouillon encore, mais suffisamment divertissant à mon goût.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 557 fois
10 apprécient

Autres actions de Fatpooper Alice in Wonderland: A Musical Porno