Avis sur

Alien : Le 8ème Passager par Nananah

Avatar Nananah
Critique publiée par le

Il n'est jamais trop tard pour découvrir un film que tout le monde connait, n'est-ce pas ? 37 ans après sa sortie, c'est donc parti pour Alien de Ridley Scott.
Je vous avoue avoir d'abord passé une demi-heure à me demander qui m'avait foutu un équipage aussi débile dans un vaisseau. Malgré les jolis plans, ça m'a énervée que personne ne soit foutu de se rendre compte que quand même, un type avec une pieuvre collée au casque, ça risquait un peu de mettre en péril la santé de tout le vaisseau. Alors certes, y'a bien une fille, pour le moment habillée, qui trouve que c'est pas franchement une bonne idée, mais comme elle manque sérieusement d'assertivité ben tout le monde s'en tape.
Et puis finalement, le film bascule dans quelque chose de très sympa, qui fonctionne. La tension est là, et même si certaines scènes ont vieilli ça n'est pas très gênant, au visionnage, c'est même plutôt charmant. Tout cela me donne très envie de voir les autres films de la saga, même si je sais que ce ne sera pas la même patte.
Les 5 dernières minutes du film m'ont par contre laissée à nouveau perplexe.
[SPOILER - on sait jamais] J'ai terminé le film persuadée que l'Alien était allergique aux chats, ce qui explique qu'il dégage la caisse du chat dans son passage + qu'il soit à moitié amorphe dans la navette, laissant le temps à Ripley de se balader en culotte, enfiler une combi d'astronaute, faire les vitres de la navette, passer un coup de fil à sa banque et préparer un boeuf bourguignon pour le retour, alors que 5 minutes avant il gambadait dans tout le vaisseau. J'étais persuadée que les films suivants allaient révéler cette caractéristique que j'avais brillamment détectée grâce à ma grande perspicacité. Et en fait, il paraît que pas du tout, qu'est-ce que c'est que ce bordel ?! Qui m'explique ?!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 455 fois
3 apprécient

Nananah a ajouté ce film à 2 listes Alien : Le 8ème Passager

Autres actions de Nananah Alien : Le 8ème Passager