Affiche Alps

Critiques de Alps

Film de (2011)

  • 1
  • 2

Quatre personnages en quête de sens

L’idée de départ est d’autant plus intéressante que le film la dévoile pas à pas (à moins qu’on n’ait, bêtement, lu un synopsis avant d’aller voir le film). En même temps, «comprendre progressivement», c’est quand même pratique, ça passe un tiers du film. Dans l’entretemps on a campé les quatre personnages centraux. Ouais, enfin, plutôt pas tous. Disons une et demie. Sommairement,... Lire l'avis à propos de Alps

9 14
Avatar Bestiol
5
Bestiol ·

Critique de Alps par pierreAfeu

L'image est sombre, pas éclairée, triste à pleurer. Le cadre est précis, le hors-champ affirmé. Alps est un film étrange et cohérent, maîtrisé, assumé. Ce n'est pas une entreprise, pas une secte non plus, c'est un petit groupe, très petit groupe, sous la direction d'un homme se faisant appeler Mont-Blanc. Ils remplacent les morts dans la vie de ceux qui restent, pendant quelques temps - le... Lire la critique de Alps

7
Avatar pierreAfeu
7
pierreAfeu ·

Critique de Alps par Heavenly

Alps est sans doute le film le plus étrange et le plus terne vu depuis longtemps. Alps est un film d'ambiance qui navigue entre poésie macabre et absurdité des situations. Pas exempt de défauts, il laisse néanmoins des images qui s'impriment durablement dans la tête. Alps, c'est le nom d'une société secrète, composée de 4 personnes, qui se réunissent autour de Mont Blanc, le chef de groupe. Leur... Lire la critique de Alps

7 3
Avatar Heavenly
7
Heavenly ·

L'Absurdité glaciale du deuil

J'ai connu Yorgos Lanthimos par l'inoubliable "Canine" et je l'ai retrouvé sans savoir que c'était également de lui avec l'absolument épatant "The Lobster", c'est donc cette fois-ci par envie choisie d'approfondir son œuvre que j'ai visionné Alps. On entre ici dans un sujet plus difficile que ceux des deux précédemment cités : le Deuil. La réalisation est froide et chirurgicale et le... Lire la critique de Alps

6
Avatar Evether
7
Evether ·

AaaaLllPsss !

Attention, allergiques aux films bizarres et véritablement décalés s'abstenir. Les studios grecs ne sont pas Hollywood, ils ne font pas semblant. L'idée de base ici est un questionnement sur l'attachement à nos proches et surtout à leur présence physique. Peut -elle être remplacée ? Si cette idée est originale et très actuelle, le traitement est malheureusement léthargique et le scénario se... Lire la critique de Alps

4
Avatar Fiuza
5
Fiuza ·

Critique de Alps par Forrest

Jeune réalisateur grec, Yorgos Lanthimos nous avait étonnamment surpris (dans plusieurs sens du terme) avec Canine (2009), lauréat d’Un Certain Regard au festival de Cannes de l’année de sa sortie. L’après Canine s’était annoncé d’emblée difficile : c’est malheureusement le cas. Un scénario non dénué d’intérêt (une compagnie secrète illégale qui remplace les morts pour l’acceptation du deuil,... Lire l'avis à propos de Alps

5 4
Avatar Forrest
6
Forrest ·

Mimésis

Sujet intéressant, mais un traitement plus classique aurait permis de l'approfondir un peu. Le scénario m'a paru un peu brouillon. On suit plusieurs personnages dont certains qui sont beaucoup moins utiles. Cela parle du désir d'être un autre, mais l'auteur n'approfondit rien. Parce qu'il est trop froid et distant. Parce qu'il est constamment dans l'effet bizarre, plutôt que d'essayer... Lire la critique de Alps

2
Avatar Fatpooper
4
Fatpooper ·

Alps par Le Cinema du Ghetto

Les productions grecques se font rares et les projets de plus en plus compliqués à financer. Paradoxalement on note un renouveau chez les cinéastes grecs, cinéma de la débrouille ayant réussi à s’affranchir de l’art de ses maîtres tel que Cacoyannis ou Angelopoulos. On parle même de nouvelle vague grecque. Rahel Athina Tsangari, Panos Koutras, Babis Makridis, Spiros Stathoulopoulos et Yorgos... Lire l'avis à propos de Alps

2
Avatar Adrien_Dal_Bello
7
Adrien_Dal_Bello ·

Critique de Alps par cinelolo

Yorgos Lanthimos, réalisateur du film culte "Canine" en 2009, revient ici, en proposant l'histoire d'une sorte de société secrète (nommée "Alps" car son chef se fait appeler "Mont-Blanc") qui accompagne d'une façon très particulière des personnes en situation de deuil. Certaines choses sont intéressantes, absurdes ou surréalistes, mais malheureusement l'ensemble se révèle assez décevant. Lire l'avis à propos de Alps

Avatar cinelolo
3
cinelolo ·

Critique de Alps par cinematraque

"Après Canine, objet cinématographique inclassable, le grec Yorgos Lanthimos propose une nouvelle œuvre au visage creusé et au souffle court. Cadrage pensé au scalpel, maîtrise extrême de ses supports techniques, Alps s’envisage avant tout comme le travail d’un plasticien" Lire l'avis à propos de Alps

Avatar cinematraque
6
cinematraque ·
  • 1
  • 2