Un bijou de sensibilité et de tendresse

Avis sur Amanda

Avatar Roland Comte
Critique publiée par le

Présentation

David (Vincent Lacoste) a vingt-quatre ans. Il cumule les petits boulots (élagueur pour les espaces verts de la mairie de Paris, agent immobilier…) et vit sa vie sans trop se poser de questions. De temps en temps, il donne un coup de main à sa sœur aînée, Sandrine (Ophélia Kolb), professeur d’anglais, qui élève seule sa fille de sept ans, Amanda (Isaure Multrier), en allant la chercher à l’école ou en l’y amenant.

Mais, un jour, le drame arrive sans crier gare. Alors qu’il se rendait à un pique-nique dans un parc de la capitale avec sa sœur et sa petite amie Léna (Stacy Martin), celles-ci sont victimes du terrorisme. Sandrine est tuée sur le coup alors que Léna s’en sort avec une balle dans le bras.

David va désormais devoir s’occuper de sa nièce.

Mon opinion sur ce film

La légèreté et l’insouciance du début, superbement incarnée par Vincent Lacoste, sont brutalement interrompues, au moment où on s’y attend le moins, par le drame abject du terrorisme. Le réalisateur traite ce sujet terrible avec une sensibilité rare, sans jamais tomber dans le pathos. La petite Isaure Multrier est sublime. Un très beau film qui touche au cœur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 136 fois
Aucun vote pour le moment

Roland Comte a ajouté ce film à 21 listes Amanda

Autres actions de Roland Comte Amanda