America Fuck Yeah !!!

Avis sur American Nightmare 3 : Élections

Avatar Ronald  Frangipane
Critique publiée par le

Après un deuxième opus qui avait au moins le mérite d'être divertissant, voici une suite venue de nulle part et bien inutile. Frank Grillo reprend son rôle, qui n'est ici plus qu'un cliché sur pattes. Dans le précédent il avait au moins un passif, un semblant de profondeur, ici c'est juste un mec bourrin. Les autres personnages sont tout aussi vides et clichés, on a droit à l'immigré mexicain sympa, le black gérant de supermarché bon samaritain et j'en passe... Si l'on exclut un (bref) plan-séquence appréciable, la réal se contente du minimum syndical avec en bonus quelques effets de flous complètement foireux et une lumière dégueulasse. Si l'on ajoute un montage pas toujours clair et un scénario aussi prévisible que redondant, on obtient l'exemple-type du blockbuster fait à la va-vite pour engranger des thunes et surfer sur le succès du précédent. Aucune saveur, aucune prise de risque, juste la même merde pré-mâchée et digérée.

Le message du film me chiffonne un peu. Faire un film où tous les personnages s'entretuent, se complaire dans cette violence pour dire au final que le meurtre c'est mal, ça me laisse un peu perplexe. Soit on fait un film subversif, soit on va à fond dans son message. Ici, c'est patriotisme à outrance : "ayez une foi aveugle en vos leaders", même s'ils sont corrompus. Apparemment on peut tout régler et changer le système avec des bons sentiments, comme le montre le personnage totalement insupportable de la sénatrice. Le petit plan sur le drapeau américain à la fin m'a bien fait rire. Seul le passage dans l'église tacle un peu la religion, mais il fallait aller beaucoup plus loin. Avec un titre pareil, il était possible de tacler Trump ou autres, mais c'est juste raté. Pareil, le fait que des étrangers viennent participer à la Purge aurait pu amener une réflexion sur la mondialisation, sur la place des USA dans le monde, mais on a droit encore une fois à : "bouh ! on est des méchants européens venus détruire le rêve américain".

Sans grand intérêt à part si :
-vous aimez voir Frank Grillo défoncer des tronches sur une musique pourrave
-vous voulez voir des blacks tenter de voler un snickers à 50 centimes et créer une sous-intrigue complètement nulle à chier à cause de ça (c'est véridique, y a vraiment un mec qui a été payé pour écrire ça)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 958 fois
8 apprécient

Ronald Frangipane a ajouté ce film à 2 listes American Nightmare 3 : Élections

Autres actions de Ronald Frangipane American Nightmare 3 : Élections