Un cauchemar politique, bien trop gentillet

Avis sur American Nightmare 3 : Élections

Avatar Cxodael
Critique publiée par le

Encouragé par des connaissances qui avaient apprécié les premiers, et par une bande-annonce qui promettait quelques belles images, je me suis dirigé dans la salle pendant une journée ciné. Eh bien pas une grosse surprise. Sans être ennuyant, ce n'était pas transcendant et j'ai même trouvé ça un peu nul, et très surfait.

Mais politiquement, c'est tout gentillet. Je veux bien y croire à un tel concept, où des étrangers complètement fous viennent même dans le pays pour tuer sans répercussion. Bon, là, déjà je me dis que c'est tout juste impossible qu'un pays laisse passer ça, même si ça ne se passe pas dans le sien. Ensuite bon, ça ne remet pas en question la violence et le port des armes aux Etats-Unis. Tout ce que ça dit, c'est que la Purge, c'est pas bien. Mais à part le fait de la supprimer, ça ne propose aucune autre solution, pourtant évidente. Je ne sais pas comment ça se passe dans les deux premiers films puisque je ne les ai pas vu, mais dans celui-là dont le propos est justement la période des élections pour mettre fin à cette nuit de l'horreur, ça me paraît un peu superficiel.

On en vient du coup à cette femme qui cherche à se faire élire et qui pense tout gentiment que tout rentrera dans l'ordre en arrêtant la Purge. Bon alors déjà, quand elle pense qu'il faut rester dans son appartement pendant cette nuit pour se mettre au niveau du peuple, alors que tous les votants doivent savoir que si elle se cachait, ce serait uniquement pour pouvoir survivre et être élue, et exaucer leurs vœux en somme. Mais bon, passons, c'est bien plus facile d'être aux yeux de tous (mais quand même très barricadée et blindée de gardes du corps hein) et créer un thriller. Et puis encore une fois, elle est bien trop calme pour paraître un tant soit peu crédible, certainement pas aidée par son jeu très limité. Elle veut changer le monde mais c'est une femme qui croit que tout est beau, tout propre dans le bas-monde.

Il y a quand même quelques très belles images pour sauver le tout, dont quelques tableaux d'horreur comme cette ruelle avec les fous masqués autour d'une guillotine. C'est assez délicieux de voir toutes ces images de tarés libres de leurs actes pendant une nuit. Il y a aussi quelques trucs très moches et des acteurs très limités : la candidate, son garde du corps, la tueuse en série qui sauve tout le monde. Bref ça ne vole pas bien haut. DeMonaco n'est clairement pas un très bon directeur d'acteurs, sauf peut-être pour faire jouer des rôles de psychopathes (mais même là, j'avais plutôt envie de frapper la gamine parce que je croyais pas du tout en son jeu). Fort dommage aussi de ne voir que des meurtres alors qu'on pourrait voir des cambriolages, des terroristes se lâcher totalement. Enfin je sais pas mais bien plus. Non, ça s'arrête au meurtre, encore une fois, c'est assez gentil pour un tel concept.

Pas surpris donc, très déçu même. C'est distrayant parce que ça ne cesse de rebondir de partout, mais les rebondissements sont aussi bien tirés par les cheveux et presque rien n'est crédible. Ah si, j'avais de l'affection pour le boss du magasin, le seul qui jouait à peu près proprement. Suite à cette déception, il est clair que je ne compte pas regarder les précédents, pas pour l'instant en tout cas. Dommage, il y avait de l'idée.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 271 fois
Aucun vote pour le moment

Cxodael a ajouté ce film à 1 liste American Nightmare 3 : Élections

Autres actions de Cxodael American Nightmare 3 : Élections