Je n'aimerais pas vivre ça !

Avis sur American Nightmare 3 : Élections

Avatar Amandine Crèvecoeur
Critique publiée par le

Sans aucun souci, vous pouvez aller le voir sans connaître les deux premiers. La purge se fait une fois par an pour laisser les gens s’extérioriser et diminuer le crime pendant le reste de l‘année. Dans les deux premiers, ont suit des gens pauvres, qui ne sont pas préparé à ce carnage. Dans celui-ci, on voit un peu plus loin, on va suivre l’histoire plus dans un point de vue politique. Où l’on se rend compte du véritable objectif des purges : éliminer les pauvres.

Une femme, une politicienne : Charlene 'Charlie' Roan joué par : Elizabeth Mitchell, elle va tenter d’arrêter tous ces massacres inutile et barbare. Son « sergent » joué par Franck Grillo (qui a joué dans le deuxième volet) va l’aider. Trahie, elle va devoir parcourir les rues défendue, heureusement, par Sergent qui a déjà connu cette situation. Tous deux jouent dans la course, la peur et le stress ainsi que l’horreur et l’effroi pour la politicienne qui fait face à ces barbaries. Les émotions véhiculent parfaitement bien grâce à ses deux acteurs talentueux même si ils sont très peu connu mais aussi grâce aux dialogues très bien fournit. Le scénario est donc bien plus travaillé et réfléchi avec, par contre, les mêmes manières de filmer vu que c’est le même réalisateur : James DeMonaco. Pour ceux qui ne voulait voir que de l’action et de la baston, c’est raté car beaucoup de scènes sont consacrées aux dialogues et discours que dans les deux volets précédents.
On va aussi voir l’histoire d’un noir, détenteur d’une boutique qui va croiser cette politicienne et son agent, il va les aider avec ses deux amis à les protéger. Les jeux d’acteurs ne sont pas à détailler, ils sont dans la moyenne de ce genre de film : bien joué (tout de même) mais sans exploit à couper le souffle. Pour revenir au scénario, il est plus construit sur des dialogues qui sont parfois assez barbants et trop long surtout, si, on va voir ce film pour l’action ! Cependant, le trois quart n’est tout de même pas dérangeant et ça augmente même le niveau du film.
Les scènes sont, quant à elle, moins stressante et celle qui le sont, sont beaucoup moins nombreuses. Ce qui veut dire que oui, ce film est moins effrayant et rend moins aux tripes que ces deux prédécesseurs. Tout ce qui est maquillages et costumes restent du même genre et de même qualités.
Pour conclure, vous ne serez surement pas déçus sauf si vous ne le regardez que pour les bagarres et tortures.
Bonne séance,

Mandhyne

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 345 fois
6 apprécient · 2 n'apprécient pas

Amandine Crèvecoeur a ajouté ce film à 2 listes American Nightmare 3 : Élections

Autres actions de Amandine Crèvecoeur American Nightmare 3 : Élections