La franchise persiste a gâcher son potentiel subversif, et n'est même plus fun

Avis sur American Nightmare 3 : Élections

Avatar Cage
Critique publiée par le

Cette franchise c’est déception sur déception, elle persiste à gâcher son concept. Un peu comme si on avait un élève avec un potentiel de malade mais qu’il persistait a se taper des 8/20. Je passe rapidement sur le 1er qui n’était qu’un home invasion pas super, le second qui était plus fun mais inoffensif politiquement ; le troisième c’est plus pervers. Il tente d’exploiter la portée sociale de son concept, mais le fait, je trouve, assez mal, et malheureusement ce qu’on gagne en fond on le perd en fun.

Les personnages sont des caricatures à un niveau rarement atteint. Sans déconner quoi. Le renoi ancien membre d’un gang désormais rangé, le chicanos qui a connu la violence de Juarez, la blonde gentille WASP qui répugne la violence, le politicien véreux théocrate illuminé (lui c’est le pompon d’ailleurs, suggérer l’aspect sexuel du besoin de purger je veux bien, mais le voir en plein orgasme quand son pote poignarde le drogué, ça va quoi). Même Frank Grillo, ils le font revenir, mais pourquoi ? Puisqu’en fait ça aurait pu être un autre, ça change rien, le personnage n’a pas de personnalité, vraiment aucune. Alors okay sa trogne fait toujours effet, mais dans le 2 au moins il était question de choisir ou non la vengeance. Il est là pour défendre la nana coûte que coûte, c’est un porte flingue fidèle et d’une efficacité certaine mais aucun conflit moral, aucun choix.

Et pour moi ça nique tout, parce que toute la portée sérieuse politique qui doit se dégager d’un tel sujet est annihilée par un manichéisme et par la représentation complètement grossière des personnages. La frontière entre bons et enculés est très vite tracée et aucun personnage n’échappe au manque de subtilité, je vous jure, même les persos secondaires genre la nana caillera (rarement vu quelqu’un surjouer autant d’ailleurs), ou le porte flingue méchant qui est forcément un néo-nazi, c’est un festival !

Et le comble de tout ça, c’est que c’est finalement plutôt gentillet visuellement, et presque avare en action. Bon ya des fusillades et autres joyeusetés, mais pas tant que ça. Et c’est pas hyper bien fait. Genre le duel final entre Grillo et naziboy, bah faut pas cligner des yeux sinon c’est cuit tellement c’est cut. Les fusillades sont assurément pauvres. Finalement pas grand-chose à se mettre sous la dent vu le sujet, c’est abusé.

Donc on se retrouve a ce que le plus intéressant soit ce qu’ils abordent sans développer. Le tourisme meurtrier par exemple que ça engendre avec tous les étrangers qui viennent tuer des gens (on voit vaguement des russes dans le premier tiers du film mais ils crèvent 30 secondes plus tard). Le racket financier que se permettent les assurances, j’ai trouvé ça assez cool aussi. L’aspect religieux est hyper intéressant mais sérieux un peu de subtilité, de doigté dans l’écriture. Je trouve que l’aspect sexuel est curieusement totalement oublié de la trilogie ; imaginons pareille situation en vrai, le nombre d’abus sexuels qu’il y aurait dans la nuit serait délirant (bien plus que les meurtres a mon avis d’ailleurs). L’aspect perversion est aussi évoqué avec cette guillotine installée. Et également survolé, les quelques services subsistants avec les ramasseurs de macchabées. En fait on se satisfait de tous ces petits détails disséminés jamais vraiment développés, et pour l’aspect socialo-politique on passe encore à côté du sujet, soit parce que c’est lourd, soit parce que c’est survolé. Et en film d’action c’est mauvais. Dommage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 97 fois
1 apprécie

Autres actions de Cage American Nightmare 3 : Élections