Quand on aime, on ne compte pas

Avis sur American Nightmare 5 : Sans limites

Avatar Michael Oudin
Critique publiée par le

Film réalisé en 2021 situé dans la mouvance thriller horrifique.
C’est le 5ème film de la fameuse purge ou American Nightmare.
Rappelons le principe, 1 fois par an la nuit pendant 12 heures, chacun peut sympathiquement tuer qui il veut et/ou commettre des actes illégaux.
Une idée des nouveaux pères fondateurs pour une nation ressuscitée.

Et c’est reparti pour un nouveau massacre.
Il commence dans un ranch au Texas avec des riches et des serviteurs mexicains arrivés récemment qui vont découvrir la purge.
Et là, il ne se passe strictement rien durant la nuit dans le ranch.
Damned, maudit scénariste, est-on parti pour un film avec des cow boys qui s’embrassent ?
Et non, car d’innombrables détraqués ont décidés que la purge devait durer plus longtemps, le concept : la purge sans limite, yes we can comme dirait Obama.
La violence envahit alors toutes les villes et les forces de l’ordre sont totalement dépassés, c’est la jungle urbaine.

La seule solution pour les gens normaux, fuir vers le Canada ou le Mexique mais ils ont seulement 6 heures pour rejoindre ses pays avant qu’ils ferment leurs frontières.
C’est parti pour nos protagonistes pour un road movie en enfer.

Le scénario renouvelle habillement la purge avec en sus un message sur le sort des mexicains sans papiers en Amérique.
C’est très violent.
Le spectateur a une demi-heure de tranquillité, après il est scotché par l’enchaînement des meurtres.
Pas le temps de respirer dans cette fuite éperdue vers la liberté pour espérer sauver sa vie.
C’est bien réalisé avec des moyens conséquents sans être exempt de quelques clichés.
Les acteurs assurent.
Que demander de plus ?

Reste à connaître l’intérêt de montrer autant de violence absurde, peut être dénoncer son inexorable expansion de nos sociétés dites civilisées.

A réserver à un public adolescents ou adultes.

A la fin, un clin d’œil humoristique est envoyé aux américains sur l’immigration clandestine mexicaine.

A voir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 93 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Michael Oudin American Nightmare 5 : Sans limites