Avis sur

Amour

Avatar Gérard Rocher
Critique publiée par le

Anne et Georges forment depuis bien des années un couple soudé et très respectueux l'un vis à vis de l'autre. Ils habitent un très bel appartement parisien dans un quartier bourgeois. Leur vie de professeurs de musique retraités se déroulent dans la sérénité entre la lecture et cette chère musique dont ils gardent un amour passionné et toujours très présent. Ils ont une fille, Éva qui vient de temps à autre leur rendre une petite visite. Le plaisir d'assister au concert d'un ancien élève au "Théâtre des Champs Élysées" sera leur dernier grand plaisir car quelques temps après Anne va être victime d'un accident vasculaire cérébral. La petite vie bien calme et bien sereine va alors basculer progressivement au rythme de l'évolution de la maladie...

C'est un couple tout simple rompu à l'habitude d'être ensemble. On vit alors de souvenirs, on se remémore les bonnes choses, on devine tous les gestes de l'autre. Bref, la routine de la vie bien confortable rythme l'existence de ce couple. La musique leur sert encore de fil conducteur et l'on ose une sortie au théâtre pour écouter fièrement le récital pianistique d'un ancien élève. On rentre chez soi bien tranquillement et l'on s'offre un dernier verre avant de clore la soirée. On est somme toute heureux, heureux d'être serein, heureux d'avoir réussi sa vie et heureux de se dire que demain on tâchera de trouver une bonne occupation qui ne devrait déplaire ni à l'un ni à l'autre, on se connaît tellement !
Le coup est foudroyant, Anne fait un malaise puis ressort de l'hôpital paralysée d'un côté. Qu'importe pour Georges, l'espoir de s'en sortir demeure. Anne est prês de lui, le principal est là. Ils ont même juré que jamais Anne ne remettra les pieds à l'hôpital mais son état s'aggrave. Bientôt les plaintes puis les cris remplacent les mots. Georges change également. On a beau s'aimer éperdument, tout être a un degré de résistance aux épreuves les plus terribles.
En profond désarroi, Éva, leur fille tente de raisonner Georges, mais ce pacte, ce fameux pacte est là! Comment pourrait-on rompre pareil serment après autant d'années passées ensemble. À attendre, toujours attendre, est-ce la bonne solution ? Ne sont-ils pas pris dans un piège à la vie, à la mort ?

C'est tout le problème que pose le sujet de ce film très réaliste proposé par Michael Haneke qui est un cinéaste qui me fascine au plus haut point par ses thèmes abordés. Celui-ci n'est pas le moindre. La fin de vie est une pensée qui finit par nous trotter dans la tête à un moment de notre existence. L'amour a t-il un rapport avec un "jusqu'au boutisme" forcené dans la gestion de la fin de vie même si l'extrême souffrance tenaille l'être que l'on chérit ? L'amour n'est t-il pas non plus de soulager la dégradation du malade et de son entourage en abrégeant une douloureuse souffrance? Je dois avouer que personnellement je suis tout à fait sa position sur ce délicat problème. Il nous offre un huis-clos absolument bouleversant et oppressant au sein duquel s'affrontent les idées divergentes, les obligations, le dévouement puis le désespoir. Tous les ingrédients sont présents dans les moindres détails afin de nous faire mesurer les conséquences dramatiques de "l'acharnement" idéologique.
L'efficacité du propos est sublimée par l'interprétation exceptionnelle d'un trio d'acteurs transcendés par ce délicat problème sociétal. Emmanuelle Riva que nous suivons dans sa tragique chute vers la mort est exceptionnelle. Jean-Louis Trintignant est absolument touchant dans le rôle de Georges, un homme amoureux et respectueux de la volonté de son épouse, dégringolant lui-même dans le désespoir. Isabelle Huppert est très véridique dans le rôle d'Éva, la fille du couple, essayant par tous les moyens de ramener son père vers une solution lui paraissant plus "douce" pour son équilibre.

C'est donc une œuvre complexe et courageuse par le sujet abordé que je vous invite à voir absolument. Rien ne manque à ce film afin de faire son choix tout en suggérant de façon brutale, mais ô combien réaliste, les limites à peut-être ne pas franchir. Une nouvelle fois, le réalisateur Michael Haneke en nous démontrant que la vie à deux n'est pas si simple, nous laisse devant un cas de conscience à méditer et qui ne peut que rester gravé au fond de nous-mêmes.

Ce film a obtenu :

  • 2012 : Festival de Cannes : Palme d'or
  • 2012 : Grand Prix de la fédération internationale de la presse cinématographique (FIPRESCI)

    • 2012 : Prix Méliès
    • 2012 : Prix du cinéma européen :
      Meilleur film européen
      Meilleur réalisateur pour Michael Haneke
      Meilleure actrice pour Emmanuelle Riva
      Meilleur acteur pour Jean-Louis Trintignant
  • 2012 : Los Angeles Film Critics Association Awards : Meilleur film

    • 2012 : New York Film Critics Circle Awards : Meilleur film en langue étrangère
    • 2012 : New York Film Critics Online Awards : Meilleure actrice pour Emmanuelle Riva et meilleur film en langue étrangère
    • 2012 : National Board of Review Awards : Meilleur film en langue étrangère
  • 2012 : Washington D.C. Area Film Critics Association Awards : Meilleur film en langue étrangère
  • 2012 : Boston Society of Film Critics Awards : Meilleure actrice pour Emmanuelle Riva et meilleur film en langue étrangère

    • 2012 : Los Angeles Film Critics Association Awards : Meilleure actrice pour Emmanuelle Riva et meilleur film
    • 2012 : Las Vegas Film Critics Society Awards : Meilleur film en langue étrangère
    • 2012 : Dallas-Fort Worth Film Critics Association Awards : Meilleur film en langue étrangère
    • 2012 : Chicago Film Critics Association Awards : Meilleur film en langue étrangère
    • 2012 : Kansas City Film Critics Circle Awards : Meilleur film en langue étrangère
    • 2012 : Toronto Film Critics Association Awards : Meilleur film étranger
    • 2013 : National Society of Film Critics Awards : Meilleur film, meilleur réalisateur et meilleure actrice pour Emmanuelle Riva15
    • 2013 : Denver Film Critics Society Awards : Meilleur film en langue étrangère
    • 2013 : EDA Awards : Meilleur film en langue étrangère
    • 2013 : Iowa Film Critics Association Awards : Best Film That Has Yet to Open In Iowa
    • 2013 : Critics' Choice Movie Awards : Meilleur film étranger
    • 2013 : Golden Globes : Meilleur film étranger
    • 2013 : Prix Lumières :
      Meilleur film
      Meilleur acteur pour Jean-Louis Trintignant
      Meilleure actrice pour Emmanuelle Riva
    • 2013 : London Film Critics Circle Awards : Film de l'année, Actrice de l'année, Scénariste de l'année
    • 2013 : BAFTA Awards :
      Meilleure actrice pour Emmanuelle Riva
      Meilleur film étranger
    • 2013 : Étoiles d'or du cinéma français :
      Meilleur réalisateur pour Michael Haneke
      Meilleur acteur pour Jean-Louis Trintignant
    • 2013 : Prix Méliès du meilleur film français
    • 2013 : Césars du cinéma :
      Meilleur film
      Meilleur réalisateur pour Michael Haneke
      Meilleure actrice pour Emmanuelle Riva
      Meilleur acteur pour Jean-Louis Trintignant
      Meilleur scénario original pour Michael Haneke
    • 2013 : Independent Spirit Awards : Meilleur film étranger
    • 2013 : Oscars du cinéma : Meilleur film en langue étrangère
    • 2013 : Prix Signis du meilleur film européen16
    • 2013 : David di Donatello : Meilleur film de l'Union européenne
    • 2014 : Prix Goya : Meilleur film européen
Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 813 fois
40 apprécient · 2 n'apprécient pas

Gérard Rocher a ajouté ce film à 7 listes Amour

Autres actions de Gérard Rocher Amour